Perturbations limitées ce vendredi sur le trafic SNCF

Le taux de participation à la grève aurait fondu de plus de la moitié, passant de 13,85% à 5,29% avec une pointe au dessus des 20% dans la région Languedoc-Roussillon. Dans certaines professions, la mobilisation semble supérieure avec 30% des contrôleurs et 32% des conducteurs.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La SNCF annonce ce vendredi qu'après deux jours de grève contre la politique salariale et la restructuration de l'activité fret, la proportion de grévistes est en baisse malgré l'appel de la CGT et Sud-Rail à poursuivre le mouvement. Le taux de participation à la grève aurait fondu de plus de la moitié, passant de 13,85% à 5,29% avec une pointe au dessus des 20% dans la région Languedoc-Roussillon.

Dans certaines professions, la mobilisation semble supérieure :  30% des contrôleurs et 32% des conducteurs sont en grève mais nettement moins que jeudi.

Trois TER sur quatre circulent dans l'ensemble des régions et quatre TGV sur cinq sont maintenus. Dans les réseaux locaux Intercités et Téoz, le trafic est respectivement de 75% et 57%.

Neuf trains sur dix circulent en Ile-de-France sur le réseau Transilien, en périodes de pointe et dans la journée. Le trafic international est normal sur Eurostar, Thalys et sur les trains à grande vitesse à destination de l'Allemagne.

De nouvelles assemblées générales doivent décider de la suite à donner au mouvement. La CGT conteste les chiffres de faible mobilisation de la direction. Le secrétaire général de la CGT-cheminots, Didier Le Reste, indique en effet que "des trains sont supprimés à la dernière minute dans les gares et que les usagers restent à quai".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.