Les salaires des dirigeants d'Easyjet jugés trop élevés par les actionnaires

 |  | 167 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Lors de l'assemblée générale les actionnaires ont infligé un blâme aux dirigeants.

L?assemblée générale d?Easyjet a été chaude ce jeudi. Les actionnaires de la compagnie à bas coûts britannique ont carrément voté contre le rapport de rémunération pour faire part de leur mécontentement vis-à-vis de la rémunération de la direction, comme leur avait conseillé de le faire le fondateur de la compagnie Stelios Haji-Ioannou. Ce dernier reste toujours le premier actionnaire d?Easyjet avec 26% du capital. Il y voit un ras le bol des investisseurs vis-à-vis d?Andy Harrison, l?ancien directeur général, qui avait perçu une prime exceptionnelle d'un million de livres pour le remercier d?avoir décalé son départ de quelques mois

Stelios avait fortement critiqué la stratégie d?Andy Harrison. Plus récemment, après deux ans de conflit, Stelios avait renoncé à ses droits au conseil en contrepartie du versement de 0,25% des revenus d?Easyjet après la fin d?un accord de licence sur la marque.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/02/2011 à 11:27 :
les low cost sont comme toutes les entreprises, les patrons s'en mettent plein les poches, et Michael o'Leary le premier

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :