La Poste renforce son activité "e-commerce"

 |   |  312  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Avec l'acquisition de Mixcommerce qui gère l'activité commerce électronique de nombreuses marques, le groupe La Poste va créer une activité de "délégation e-commerce" pour l'associer avec sa propre solution "Box e-commerce".

La Poste a annoncé jeudi l'acquisition de la société Mixcommerce, qui gère le commerce électronique de nombreuses marques en prenant en charge l'ensemble de cette activité, de la création du site internet à la livraison des produits. Mixcommerce, fondée il y a cinq ans, compte parmi ses clients Eres, Kookai, Aigle, De Fursac, Celio ou encore Annick Goutal.

Grâce à la "prise de contrôle" de Mixcommerce - pour un montant non dévoilé - La Poste va "créer une activité de délégation e-commerce" regroupant cette société avec sa propre solution "Box e-commerce", qui permet à une entreprise de créer son site internet pour faciliter son commerce en ligne, a-t-elle indiqué dans un communiqué. "La Poste devient ainsi un prestataire privilégié des commerçants et des marques, aussi bien pour leurs activités de vente en ligne que pour leurs points de vente physiques", a souligné le groupe. "Cette opération permet de compléter nos savoir-faire et d'apporter ainsi des réponses adaptées à chaque type d'e-commerçant, des TPE aux grandes marques, sur l'ensemble de la chaîne de valeur du e-commerce", a ajouté le groupe.

"Opportunité de développement"

Ce rachat est également "une opportunité de développement", a précisé La Poste, indiquant que les activités de commerce en ligne des clients de Mixcommerce ont connu une croissance de 50% au premier trimestre 2012, tandis que le e-commerce dans son ensemble a enregistré une hausse de plus de 20% en 2011. "Cet accord va permettre d'accélérer le développement de Mixcommerce et de conforter notre position de leader du commerce électronique délégué. Nous augmentons nos chances d'être choisis par les marques et enseignes pour être les garants du succès de leur développement en ligne", a souligné Philippe Rodriguez, président de Mixcommerce, cité dans le communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :