Air France proposerait 60.000 euros de prime à ses pilotes... pour voler low cost

 |   |  402  mots
la compagnie aérienne Transavia.com Copyright Reuters
la compagnie aérienne Transavia.com Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La compagnie aérienne française, qui tente de dégraisser chez ses pilotes, leur proposerait des primes de 30 à 60.000 euros pour qu'ils acceptent de voler sur la filaile low cost d'Air France, la compagnie Transavia.

Soixante-mille euros. C'est le montant avancé par Air France, selon l'AFP, pour convaincre ses pilotes d'accepter de voler sur sa compagnie low cost Transavia. Pour résorber le sureffectif chez ses pilotes, et "Pour les inciter à voler pour Transavia pendant trois ans, une prime correspondant à cinq à six mois de salaire leur a été proposée cette semaine", a déclaré à l'AFP l'une des sources internes qui ont révélé l'information.  "Les sommes qui circulent sont 60.000 euros pour un captain (commandant) et 30.000 euros pour un copilote", a déclaré une autre source, précisant que le salaire moyen tous pilotes et commandants confondus était de l'ordre de 10.000 euros.

5.122 suppressions de postes

La direction n'a pas fait de commentaires. Fin juin, elle avait annoncé qu'elle comptait supprimer 10% des effectifs d'ici fin 2013. Sur les 5.122 postes supprimés, 1.712 correspondent à des départs naturels non remplacés et 3.410 au sureffectif estimé par la compagnie, dont 450 pilotes sur les quelque 4.000 au total. Pour réduire ce sureffectif, l'une des pistes envisagées est d'inciter les pilotes à aller travailler pendant une durée limitée, trois ans, selon ces sources, chez Transavia, filiale low cost du groupe.

Les pilotes Transavia sont plus productifs

Air France a décidé de développer cette compagnie dédiée au segment tourisme. La flotte sera ainsi portée à 14 avions en 2014 contre 8 actuellement. Pour six avions supplémentaires, la compagnie aura besoin de 60 pilotes.  Les pilotes volontaires seront détachés chez Transavia France , les plus anciens étant prioritaires. En d'autres termes, leur contrat de travail Air France sera maintenu. En contrepartie de cette prime, les pilotes travailleront plus -les pilotes de Transavia étant 15% plus productifs que ceux d' Air France (environ 800 heures de vols par an)- mais pour un salaire équivalent. 

Des primes à "ceux qui gagnent le plus" qui scandalisent le reste du personnel

"Ces sommes sont scandaleuses et elles devraient être encore plus scandaleuses car on parle de moyennes. Ceux qui vont en bénéficier seront ceux qui gagnent le plus", a jugé un commandant de bord, sous couvert d'anonymat. "Je trouve ça d'autant plus choquant que des tas de personnels doivent se serrer la ceinture. Et cela va par ailleurs bloquer les avancements de carrière de nos collègues de Transavia", a-t-il ajouté. Le groupe Air France -KLM est en pleine restructuration. Il vise deux milliards d'économies à l'horizon 2015 avec 20% d'efficacité économique supplément air es.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/07/2012 à 21:49 :
À 14 000 € par mois les pilotes se foutent de nous ... je travaille au moins deux fois plus et ne gagne même pas le quart ... Et ce n'est pas parce qu'ils gagnent plus quils pilotent mieux !!!
De plus tout est maintenant automatisé dans les avions ... Ils commandent une console de jeu, rien de plus ...
a écrit le 26/07/2012 à 19:06 :
air france ou plutot une compagnie dirigé par les syndicats notamment celui des pilotes
a écrit le 26/07/2012 à 16:21 :
C pas juste et ce qu on a simplement licencié en Europe il aurait aimé une tel prime. C est pas humain
a écrit le 26/07/2012 à 14:50 :
proposons une prime pour les pilotes qui acceptent de voler sur des véhicules hybrides ou electriques
a écrit le 26/07/2012 à 13:59 :
AIR France se gère et gère ses troupes comme un bon vieux monopole d'état. La SNCF fait de même. La différence : Air France est sur un marché débridé, pas comme notre amicale des Cheminots pas contents. En somme : Air France creuse sa tombe toute seule comme une grande. On parie que dans 1 an, la direction viendra pleurer devant l'Etat, se présentant comme une société Nationale (cf."Publique") devant préserver ses emplois et donc réclamant des sous (aux généreux contribuables) ? Marrant, quand sa marche les entreprises sont "libérales", quand ça coince, elle sont publiques....
Réponse de le 26/07/2012 à 19:00 :
On peut résumé ainsi, vous avez parfaitement raison!, on privatise les bénéfices et l'on mutualise les pertes, c'est cela la gestion à la Française!.
a écrit le 26/07/2012 à 13:25 :
Stop avec Air France, son fonctionnement, ses avantages, ses grèves et les caprices de nombreux salariés (souvent les mieux payés). Arrivé à un stade, il faut prendre des décisions radicales pour repartir sur de bonnes bases. Ainsi, il faudrait plutôt qu'Air France cesse ses activités et crée une nouvelle compagnie, sous une nouvelle entité. De ce fait, elle pourrait embaucher, prioritairement, le personnel d'Air France mais celui-ci devra accepter les conditions de cette nouvelle Cie. Et si cela ne leur convient pas, ils iront se trouver du travail, ailleurs. Et là, la réalité les recadrera !
Air France n'est plus compétitive et ce, à tous niveaux. Quant à sa réputation, elle n'est plus des meilleures. Bref, Air France, c'est fini !
Réponse de le 26/07/2012 à 19:03 :
Oui mais auparavant il faudra que les pilotes aient une formation concernant les sondes" Pitot", car apparemment nos vaillants pilotes n'en connaissent pas le fonctionnement!.
a écrit le 26/07/2012 à 11:40 :
Air France n'a plus le choix, car c'est bientôt la faillite.
Réponse de le 26/07/2012 à 13:25 :
faut se partager le gateau avant, c est ca ?
a écrit le 26/07/2012 à 11:28 :
De toutes façons AF c'est fini. La compagnie sera intégrée tôt ou tard à un grand Groupe du Golfe ! Le personnel n'a rien compris aux défis du 21ème siècle ce croyant encore pendant les 30 Glorieuses.
Réponse de le 26/07/2012 à 21:45 :
Les pilotes n'en ont rien a foutre ... ils continuent à se gaver !
a écrit le 26/07/2012 à 11:18 :
Avant 5 ans la compagnie aérienne Air France sera mise en faillite et en liquidation judiciaire!.
a écrit le 26/07/2012 à 11:16 :
Il est plus que temps de dégraisser les mammouths omnipotents!.
Il y a gros à parier que ces nantis ne mordrons pas à une offre aussi "alléchantes", " pas assez d'argent mon fils"!.
Réponse de le 26/07/2012 à 16:27 :
On voit bien que tu rêve de rentré chez AF. Pas de jalousie stp
a écrit le 26/07/2012 à 10:50 :
C'est un bon motif de grève je trouve. Pour info (source: étude de la compagnie Iberia sur les salaires des pilotes européens), un pilote de Vueling ou Easyjet touche en moyenne 4 500 euros. Ceux de Ryanair sont un peut mieux lotis à 6 000 euros. Un pilote Air France, Iberia ou British Airways émarge à plus de 10 000 euros (14 000 euros en moyenne). L'étude souligne aussi que pilotes des compagnies low cost sont, en plus d'être moins chers, plus productifs puisqu'ils travaillent 25% de plus en moyenne. Chacun en tirera les conclusions nécessaires.
Pour info aussi, les pilotes d'Iberia ont récemment fait une grève pour protester contre la création d'une compagnie low cost (Iberia Express) par leur compagnie. Réponse de la direction: baisse de 20% des salaires des pilotes. On fait la même chose chez nous, chiche?
Réponse de le 26/07/2012 à 12:29 :
"un peu mieux" désolé pour l orthographe je tape trop vite sur mon smartphone

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :