Air France finalise une partie de son plan de restructuration

 |  | 308 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Air France a annoncé la finalisation de son plan de restructuration, Transform 2015, auprès de ses personnels au sol, qui représente la grande majorité des effectifs. Reste encore l'approbation des syndicats des personnels navigants commerciaux et des syndicats des pilotes.

Le but de l?opération est d?économiser deux milliards d?euros d?ici à 2015. Air France-KLM a annoncé ce mardi la finalisation de son plan de restructuration, Transform 2015, auprès des personnels au sol, qui représentent la majorité de l?effectif de la compagnie aérienne. Pour le personnel au sol, l'accord a été validé grâce à la signature des syndicats CFDT, CFE-CGC et FO, qui représentent 46% des voix aux élections. L?accord, qui prévoit 5 120 réductions de postes et 20% de réduction des coûts, doit être encore approuvé par les adhérents des personnels navigants commerciaux (PNC) et techniques (PNT).

Chez PNC, hôtesses et stewards, le projet d'accord est soumis à signature jusqu'au 26 juillet, a appris l?AFP auprès de FO-SNPNC, l'un des trois syndicats représentatifs avec l'Unac et l'Unsa. Pour que l'accord soit validé, il faudra la signature d'au moins deux des trois syndicats afin d'atteindre les 30% de voix aux élections professionnelles. En cas de non-validation du projet, le travail des PNC continuera à être régi par l'accord actuellement en vigueur. Il ne peut donc pas être dénoncé.

Le principal syndicat de pilotes est positif

Du côté des PNT, les pilotes, le Syndicat national des pilotes de lignes (SNPL), très majoritaire (70%), a donné un avis favorable au plan. Si le SNPL signe, l'accord est validé. En revanche, le Spaf, deuxième syndicat de pilotes (11%), a fait part de "profondes divergences sur de nombreux points du projet Transform". Ce syndicat demande toute une série de garanties (relocalisation d'activités sous-traitées, maintien du nombre de mono-couloirs, annulation du gel des sal air es, etc.). Le Spaf menace de faire grève du 25 au 29 juillet. Un nouveau comité central d'entreprise est prévu le 26 juillet pour consulter les représentants du personnel sur l'ensemble du projet Transform 2015.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2012 à 21:47 :
Les PNT donneront leur accord...la soupe
est trop bonne!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :