Air France prête à créer une deuxième Transavia France !

Selon nos informations, la direction étudie la création d'une deuxième "Transavia France" pour accélérer le développement d’une offre low-cost au départ de l’Hexagone dans l’hypothèse où elle serait contrainte de dénoncer l’accord sur la création de Transavia actuelle. Explications.
Fabrice Gliszczynski
(Crédits : reuters.com)

L'accélération du développement de Transavia France proposée ce lundi par la direction d'Air France-KLM et d'Air France en contrepartie d'une légère "suspension" du projet de création de Transavia Europe, pourrait passer par la création d'une.... "deuxième Transavia France".

Dénociation des accords

C'est, selon des sources concordantes, le schéma retenu par Alexandre de Juniac et Frédéric Gagey, les PDG d'Air France-KLM et d'Air France, s'ils dénoncent l'accord de création de Transavia France de 2007, comme ils ont menacé de le faire.

"Si les organisations pilotes ne rejoignent pas le projet dans les modalités économiquement et socialement acceptables qui leur ont été proposées, la direction sera contrainte d'entamer la procédure de dénonciation de l'accord de création de Transavia France (signé en 2007). Cet accord limite aujourd'hui le développement de Transavia France ; sa dénonciation permettra la mise en œuvre accélérée du projet", expliquait ce lundi la direction dans un communiqué.

15 mois d'immobilisme

L'idée est de résoudre une équation contradictoire : comment accélérer le développement de Transavia France alors que la dénonciation des accords contraint à l'immobilisme pendant 15 mois, la période durant laquelle les accords sont toujours valables après une dénonciation d'accords. Au-delà de ces 15 mois, à défaut de négociation d'un nouvel accord, l'entreprise pourra imposer de manière unilatérale les conditions de travail.

Pendant cette période de 15 mois, la direction entend donc laisser Transavia France à 14 avions (la limite fixée dans l'accord de 2007) et affecter la croissance prévue dans une autre Transavia France avec du personnel disposant de contrats en phase avec les souhaits de la direction. Au bout de 15 mois, au moment donc de la fin de la validité des accords de  "Transavia France historique", cette dernière fusionnerait avec "la nouvelle Transavia France", avec les conditions de travail de cette dernière. Celles-ci s'appliqueraient donc à tous les personnels de Transavia France.

Un schéma compliqué en pratique

Lundi, devant la presse, Alexandre de Juniac avait fait allusion à ce projet, sans le préciser.

"Durant ces 15 mois, on serait amené à trouver les moyens de créer le réceptacle aux avions et aux emplois qui permettra de développer Transavia France", avait-il déclaré, ajoutant qu'il ferait la même offre aux pilotes qu'aujourd'hui.

Un tel schéma suscite plusieurs interrogations pratiques. Notamment celle concernant le personnel. "Qui acceptera de travailler dans cette nouvelle Transavia pendant ces 15 mois?", s'interroge un observateur.

Fabrice Gliszczynski

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 62
à écrit le 26/09/2014 à 15:54
Signaler
On dit que AF avant de couler veut faire un trading avec la compagnie russe La Compagnie (d'ailleurs la raison sociale la plus bête de tous les temps)…. vrai, pas vrai ?

à écrit le 24/09/2014 à 13:34
Signaler
qu'ils fassent n' importe quoi Air France va sombrer prise entre les low-cost et les grandes compagnies du golfe et d' extrême orient .

le 27/09/2014 à 0:01
Signaler
Il est bien certain qu' une compagnie comme Etihad regarde le conflit avec attention. ce groupe qui compte aujourd hui avec l' acquisition d' Alitalia , l' achat d' Air Seychelles, air serbia, jet airways... pres de 500 avions pourrait envisager de t...

à écrit le 24/09/2014 à 10:03
Signaler
Voir des pilotes payés plus de €150k annuel brut dans la rue pour manifester. Je trouve cela totalement indécent. Faites grève pourquoi pas mais ne vous exhibez pas ainsi.

le 24/09/2014 à 13:00
Signaler
je préfère de loin des pilotes payés 15k€ par mois versant des impôts en France, que des pilotes payés 10k€ par mois payant leurs impôts au Portugal... Voilà pourquoi ces messieurs font grève...

le 30/09/2014 à 21:57
Signaler
Jusqu'à quel salaire a t on le droit de faire grève ? Par contre, on a le droit de payer plus d'impôts...

à écrit le 24/09/2014 à 9:31
Signaler
Air france. Après avoir représenté la savoir-faire de notre pays, ils font désormais honte aux français tout comme la sncf qui ne peut fonctionner sans subsides. L incurie nuit gravement à la collectivité. Si nous ne nous ressaisissons pas nous finir...

à écrit le 24/09/2014 à 8:44
Signaler
Ils ont cedes aux syndicats. S'ils se plantent qui va frapper a la porte de l'etat pour renflouer les caisses d'Air France?

à écrit le 24/09/2014 à 8:17
Signaler
Je viens d'apprendre que l'on abandonne Transavia Europe, dixit Vidalies !!! C'est ca les réformes selon Vidalies !!! Céder au corporatisme le plus extrême !!! AF est maintenant ingouvernable et il ne reste plus à Juniac qu'à démissionner. L'extrémis...

à écrit le 24/09/2014 à 5:06
Signaler
Voilà donc 2 énarques, qui ont usé et abusé de leur statut et des largesses de l'Etat français, qui ne doivent leur poste qu'à leur participation à un cabinet ministériel (celui de C Lagarde) et sans avoir jamais prouvé leur capacité entrepreneuriale...

le 24/09/2014 à 7:40
Signaler
Enfin un commentaire sensé !

le 24/09/2014 à 8:00
Signaler
ne nous leurrons pas le transport aérien est une activité de service comme une autre et qui en Europe aujourd'hui est en concurrence directe avec tout les autres moyens de transport. Ryanair profite largement des conditions générales irlandaises si f...

le 24/09/2014 à 10:53
Signaler
"Easyjet a des pilotes basés en France" soulignez vous ... certes, le SNPL exigeait jusque là qu'une compagnie implantée dans un pays, traite ses salariés aux conditions du pays de travail... 2 poids 2 mesures : le SNPL ne veut pas que des salariés ...

le 24/09/2014 à 10:58
Signaler
@toto : les pilotes des entreprises concurrentes volent jusqu'à 900 h, quand Transavia France plafonne à 700h... et l'équivalent chez AF est 10% en dessous !!! De plus, on demande (exige) que le personnel Ryannair à Marseille soit sous contrat franç...

à écrit le 24/09/2014 à 4:35
Signaler
Donc pour certains ici, les PNT AF devraient laisser délocaliser l'emploi PN??? Dans ce cas AF serait sauvée, permettez moi d'en douter sérieusement!!!! Et je ne parle même pas de la CRPN!

à écrit le 24/09/2014 à 0:36
Signaler
Volotea (pour ne citer que cette lowcost) ouvre aujourd'hui sa 3e base française, après Bordeaux et Nantes ... le SNPL souhaite t il que ce soit aux conditions locales, ou aux conditions du pays d'origine (Espagne) ?? ... parce que Transavia, ce sera...

le 24/09/2014 à 4:30
Signaler
cette cie exploite son personnel aux conditions espagnoles. Les pnc sont payés 800€ par mois les copi 1200 et les captain 2000€. Cessez donc d'écrire des âneries!

le 24/09/2014 à 11:00
Signaler
Hi han... et les procès contre Ryanair à Marseille pour exiger que les salariés soient sous contrat local, vous les avez déjà oubliés ? Faites donc travailler votre mémoire de pigeon ... à moins que celle-ci soit sélective !!

le 24/09/2014 à 11:05
Signaler
...et vous voulez nous faire croire que Transavia pourrait être compétitif en faisant travailler son personnel 700h au lieu de 900 h, en payant 3 ou 4 fois plus son personnel et en restant soumises à des charges et taxes largement supérieures... Vous...

le 24/09/2014 à 11:09
Signaler
@clou : donc, vous approuvez le principe que les salariés d'une compagnie soient sous contrat du pays d'origine de la compagnie, quelque soit leur lieu de travail, que ce soit en France, au Portugal ou ailleurs ... Vous allez faire plaisir à Ryannair...

le 24/09/2014 à 17:50
Signaler
N'avez-vous pas voté lors d'un referendum pour autoriser ce genre de pratiques? C'est vraiment faites ce que je dis mais pas ce que je fais ... Triste France

le 04/10/2014 à 12:50
Signaler
Bonjour, si j'ai voté non à ce référendum (Lisbonne), mais notre précédent président n'a eu que faire de l'avis de son peuple.....

à écrit le 23/09/2014 à 23:21
Signaler
le problème c' est qu' Air France a beaucoup trop d' avions et donc de personnel ( dont plusieurs centaines de pilotes ) pour l' activité qu' elle a . Pour résorber ce surplus il faut générer de l' activité ce qui n' est pas possible aux conditions d...

le 24/09/2014 à 1:07
Signaler
Le sureffectif est saisonnier ( env 300) . Le surcoût représente 3 % des coûts d'exploitation et non 20 % tu écoute trop bfm ...

à écrit le 23/09/2014 à 22:51
Signaler
Marre des fautes d'orthographe

à écrit le 23/09/2014 à 22:45
Signaler
Je ne comprend pas qu'au départ, on ait demandé leur avis au pilotes sur le nombre d'avion pour Transavia : ils ne sont pas co-gestionnaires !!!

le 07/10/2014 à 6:29
Signaler
pas co-gestionnaires....ils détiennent toutefois une part non négligeable via l'actionnariat, juste derrière l'Etat qui possède 15%environ.

à écrit le 23/09/2014 à 21:53
Signaler
Transavia Hollande (le pays, pas le président!) ne pourrait-elle faire le job ??

à écrit le 23/09/2014 à 21:36
Signaler
Ils méritent le licenciement sec. Moi AF, c'est terminé depuis 10 ans. Cette compagnie m'a toujours fait ch---.

le 24/09/2014 à 0:37
Signaler
Merci pour ce commentaire très pertinent

le 07/10/2014 à 7:45
Signaler
Clap clap

à écrit le 23/09/2014 à 20:46
Signaler
Les pilotes sont irresponsables mais la direction d'Air France pas très lucide non plus. Plutôt que de racheter une compagnie low cost elle s'efforce de créer une compagnie en interne ce qui sera beaucoup plus long et couteux... Iberia avec Vueling, ...

le 01/10/2014 à 6:20
Signaler
Transavia existe depuis de nombreuses années déjà… Elle appartenait à KLM avant la fusion AirFrance-KLM. AF souhaite juste développer Transavia.

à écrit le 23/09/2014 à 20:39
Signaler
Au visionnage des différents reportages TV, on se rend compte que ces "individus" non vraiment aucune dignité. Les familles de ces individus indignes doivent vraiment vivre un calvaire chaque jour. Gardon espoir, la fin est de plus en plus proche ......

le 24/09/2014 à 0:49
Signaler
Trés construit ce commentaire ! En résumé AF va couler a cause des "individus" pilote comme ça on aura plus à supporter les PNC qui ne sourient pas et tout le monde perdra son taff ? je suis éblouis par ce petit raisonnement emprunt de bienveillance

le 24/09/2014 à 17:56
Signaler
Flyagain, nous attendons votre commentaire sur la situation et si possible pertinent... Et effectivement, si AF doit couler, ce sera à cause des enfants gâtés qui travaillent pour elle. PNC et PNT ... Mais votre peut esprit lobotomisé par les syndic...

à écrit le 23/09/2014 à 20:29
Signaler
la grève de l'extrémiste Barber a certainement tué la compagnie. Cela m'ennuie beaucoup, car j'aime bien AF et devoir voler sur Lufthansa (surnommée Air Patate) ou British Airways (Air Saumon...), c'est vraiment pas drôle... Mais voilà, la survie des...

le 24/09/2014 à 0:57
Signaler
Ouf nous voici rassurés pour tes actions AF ... Affligeant !

le 24/09/2014 à 15:16
Signaler
C'est plus triste que cela M.Freefight , car il s'agissait d'un crédit à AF.... Vous comprenez ce cela veut dire ?

à écrit le 23/09/2014 à 20:16
Signaler
Il a raison sinon Air France sombrera complètement !

à écrit le 23/09/2014 à 19:04
Signaler
Low-cost ou pas, le déplacement en avion est à moyen terme mort. Et même à court terme pour peu que la croissance revienne, que la consommation de pétrole augmente, alors qu'on sait la production ne suivra pas. Tous les moyens de transports et les i...

à écrit le 23/09/2014 à 18:18
Signaler
La seule chose qu'il faut c'est que Transavia achète des Airbus ou reprenne ceux d'Air France!

à écrit le 23/09/2014 à 17:58
Signaler
Les pilotes ont défilés aujourd'hui , ils ont été siffle par une quinzaine d'agent au sol de l'agence Invalide , au cri de ça suffit arrêtez cette gréve on veut vivre!!. Et ce n'étaient pas a Roissy , car là nous aurions été des centaines a les atte...

le 23/09/2014 à 18:53
Signaler
Et quand on voit la qualité du travail à travers le nombre d'incidents et d'accidents commis par ces pilotes,le surnom est bien trouvé.....

le 24/09/2014 à 14:26
Signaler
Clémentine Autain les a soutenu aussi sur RTL!!!

à écrit le 23/09/2014 à 17:47
Signaler
@ Franconservateur: 5ème, oui, mais avec perspectives négatives comme disent les agences de notation. On était la 4ème il n'y a pas si longtemps, nous sommes maintenant 5ème et la Grande Bretagne est en train de nous passer devant, nous serons alors ...

à écrit le 23/09/2014 à 16:11
Signaler
Pour les juristes c'est du travail et du pognon en perspective.

le 23/09/2014 à 16:20
Signaler
A qui la faute ?

à écrit le 23/09/2014 à 16:08
Signaler
On a l'impression que les pilotes ont un droit de veto sur la gestion de cette entreprise. Cette compagnie est à l'image de la France où des corporations protégées décident de la politique budgétaire et donc des impôts. Tout cela ira dans le trou.

le 23/09/2014 à 17:09
Signaler
Nous sommes quand-même la 5ème économie du monde et un pays du G7. Réfléchisez-y.

le 23/09/2014 à 17:34
Signaler
Plus pour longtemps

le 23/09/2014 à 18:45
Signaler
Vous n'êtes pas le meilleur exemple de Français, quand la France recule c'est pour sauter plus long. A bas les défaitistes !

le 23/09/2014 à 20:32
Signaler
Pourquoi cette manie de l'amalgame et de tout mettre sur le compte du pays lorsqu'une catégorie de personnel corporatiste exagère ? Ce n'est pas la France qui est en cause, mais les pilotes du SNPL, point barre. Mal nommer, c'est toujours manipuler.

le 23/09/2014 à 20:49
Signaler
ah vous et votre éternel point barre ….

le 24/09/2014 à 11:55
Signaler
@Maduf Vous avez raison mais que partiellement. Il s’agit bien d’une catégorie de personnel corporatiste. Mais reconnaissez que cela est très fréquent dans notre pays. Dès qu’on touche à un avantage d’une corporation on a toujours la même réaction. ...

à écrit le 23/09/2014 à 16:06
Signaler
On nait low cost, on ne le devient pas....

le 23/09/2014 à 16:22
Signaler
Non,voyez Renault qui un jour à sorti une voiture low cost (dacia) avec le succès que l'on sait !!

le 23/09/2014 à 17:12
Signaler
Désolé, Plouf, votre comparaison n'est pas parmi les meilleures, une voiture low cost n'est pas une compagnie d'aviation avec tout ce que cela signifie. Ce serait trop facile.

le 23/09/2014 à 22:15
Signaler
Cher Plagiste, on croirait entendre un certain Bruno M... Il manque aussi "en matière de coûts de développement, on a les développements de ses coûts" pour être complet.

à écrit le 23/09/2014 à 15:54
Signaler
Il a raison, en même temps, Il faut aussi un grand plan de licenciement chez les pilotes Air France !

le 23/09/2014 à 17:19
Signaler
ou attendre qu'ils partent à la retraite et ne plus en embaucher avec les mêmes conditions. La France reste un pays extrêmement difficile à réformer.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.