Air France : Juniac rejette la principale revendication des pilotes sur Transavia

Le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac, a rejeté la principale revendication des syndicats, à savoir l'instauration d'un contrat Air France qui s'appliquerait également aux pilotes de Transavia. La grève semble inévitable.
Fabrice Gliszczynski
Air France
Air France (Crédits : reuters.com)

Sauf miracle, la grève des pilotes à partir du lundi 15 septembre ne pourra être évitée. Air France a d'ailleurs proposé dès mardi à ses clients des reports de voyage pour les clients devant prendre un vol la semaine prochaine. Les négociations entre la direction et les syndicats de pilotes sur la manière de développer Transavia France, la filiale low-cost d'Air France, sont au point mort. Le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac, a rejeté la principale revendication des syndicats, à savoir l'instauration d'un contrat Air France qui s'appliquerait également aux pilotes de Transavia. Les syndicats veulent un pôle unique de pilotes pour les avions de plus de 110 places (sous contrat Air France) qui permettrait aux pilotes de passer de manière flexible d'une marque à l'autre.

Divergences sur les coûts des pilotes d'Air France

La direction exige au contraire que les pilotes qui iront voler chez Transavia soient sous contrat Transavia aux conditions de travail et de rémunération en vigueur dans cette compagnie. Ceci pour ne pas y importer les coûts d'Air France, considérés comme 43% plus élevés. Le SNPL, majoritaire, réfute ce chiffre et assure qu'en retirant les facteurs qui ne sont pas imputables aux pilotes, le salaire à l'heure de vol des pilotes d'Air France n'est pas en décalage avec celui de Transavia.

"Si on pouvait faire du low-cost avec les règles de fonctionnement d'une compagnie traditionnelle, cela se saurait !, a déclaré ce mercredi au Echos Alexandre de Juniac (...) Air France a accumulé au fil des années des avantages qui font que ses coûts et ses conditions d'exploitation sont bien supérieurs à ceux de Transavia. Il n'est donc pas possible d'aller travailler chez Transavia aux conditions d'Air France, sauf à tuer Transavia".

Menace d'arrêter la croissance de Transavia France

"Une chose est sûre, si nous ne parvenons pas à un accord, Transavia France restera à 14 avions (sa limite aujourd'hui en raison d'un accord signé en 2006 entre Air France et le SNPL) et nous perdrons collectivement ce surplus de croissance... pour le plus grand bonheur de nos concurrents", a-t-il prévenu.

La direction avait dit la même chose aux pilotes en début de semaine. Pour le SNPL, cette menace constitue "un chantage, car si on nous n'acceptons pas, la direction développera Transavia Europe avec du personnel basé au Portugal ou ailleurs qui viendra ensuite piller le marché français".

Juniac ouvert à la discussion sur d'autres points

S'il refuse la principale revendication des pilotes, Alexandre de Juniac se dit prêt, avec le patron d'Air France Frédéric Gagey, "à discuter sur bien d'autres points" avec les pilotes, comme " la liste de séniorité, des accords de périmètre entre les différentes compagnies, des compensations pour ceux qui seraient "volontaires pour aller travailler chez Transavia".

Un milliard pour Transavia

Il réaffirme qu'"il n'a jamais été question de transférer des lignes d'Air France vers Transavia". En cas d'accord, il assure que le développement de Transavia génèrera des investissements et des emplois. Le groupe veut en effet porter la flotte de Transavia France "de 14 à 37 avions sur les cinq prochaines années", ce qui représenterait "de 220 à 250 nouveaux emplois de pilotes à l'horizon 2019". Pour y parvenir, Alexandre de Juniac qui veut faire figurer Transavia parmi « les grands du low-cost en Europe » serait prêt à "investir 1 milliard d'euros sur les cinq prochaines années (...) voire 1 milliard supplémentaire ultérieurement".

Quand au coût de la grève, si elle est maintenue, il indique qu'il pourrait s'élever à "plusieurs dizaines de millions d'euros", alors qu'Air France vise un retour à un bénéfice opérationnel cette année. Le coût de la grève est selon des sources internées estimé à 22 millions d'euros par jour pour les deux premiers jours de grève. Un conflit dur pourrait remettre en cause le retour à l'équilibre d'Air France dans le rouge depuis sept ans, dit-on à La Tribune.

Pour rappel, le SNPL a déposé un préavis de grève du 15 au 22 septembre, reconductible. Le SPAF et Alter ont également appelés à la grève.

Fabrice Gliszczynski

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 32
à écrit le 20/09/2014 à 12:07
Signaler
Que penser de ces salariés nantis, très bien payés quoi qu'ils en disent, qui se mettent en grève alors que des millions de sans emplois galèrent comme des malheureux sans aucune perspective ? Messieurs les pilotes, vous êtes des gougnafiers.

à écrit le 10/09/2014 à 17:50
Signaler
Il faut voir le côté positif de cette grève pour la direction d'Air France, elle permettra à cette dernière de sélectionner les candidats au départ, à la mutation, aux horaires de nuits, aux places peu enviable, ...

le 10/09/2014 à 21:50
Signaler
La grève est un droit constitutionnel en France. Les menaces que vous souhaitez mettre en œuvre sont illégales.

le 11/09/2014 à 6:53
Signaler
Et Jil semble ignorer que le droit au travail est également un droit constitutionnel ... Bafouer ce dernier en prônant la grève est risible et vous rend méprisable ... Ce dont je parle ne sont pas de menaces, seulement des conséquences d'un choix n...

à écrit le 10/09/2014 à 11:47
Signaler
Personne n'a compris ni au gouvernement ni au niveau de la population que la France est en crise. Mais comment le comprendre quand on sait que notre administration et gouvernement sont incompétents à le comprendre et incompétents à présenter un progr...

le 10/09/2014 à 21:40
Signaler
Flamby

à écrit le 10/09/2014 à 10:41
Signaler
j'ai hate de voir AF se faire racheter par Emirates, ou autres, qui sont intéressées.....les choses changeront mais en mieux pour les clients !! Stop AF, mauvais service, personnel arrogant, prix pokus cher que la concurrence, classe affaires en ret...

le 10/09/2014 à 10:58
Signaler
L'Air France bashing est ridicule. AF est pénalisé non pas son service ou sa classe affaire, la nouvelle est plébiscitée, voire sa première, excellente comparée aux blockaus emmurés des compagnies du Golfe, mais par ses coûts. les pilotes et personne...

le 10/09/2014 à 15:04
Signaler
Je suis toujours désolé de lire des propos peu avenant a l encontre du personnel d 'Air France . Arrogant !!!! mais c'est le principal trait de caractère que les étrangers perçoivent de nous, Français. Air France n est qu 'un microcosme economique e...

le 10/09/2014 à 19:04
Signaler
Juste pour votre information. Aujourd'hui, quatrième grève chez Lufthansa depuis le début avril. Bon vol !

le 12/09/2014 à 15:43
Signaler
Quelle tristesse cette haine contre les salaries af. Que l avenir nous protege d une autre guerre, honte a vous, messieurs les jurés, de souhaiter une suite triste a ces hommes et ces femmes qui, comme tous, se lèvent le matin pour bosser, payer l...

à écrit le 10/09/2014 à 10:19
Signaler
Voila une bonne occasion d'analyser le véritable problème qui ne provient pas d'Air France, mais de notre système fiscal.

le 10/09/2014 à 13:01
Signaler
exactement.

à écrit le 10/09/2014 à 9:54
Signaler
Je pense qu'il leur faut un contrat unique aux conditions TRANSAVIA. Pour comprendre ce que travailler veut dire.

le 13/09/2014 à 20:14
Signaler
Si c'est dans la low cost à tout prix que vous voyez l'avenir, très bien. Si c'est dans de telles entreprises que vous souhaitez voir vos enfants évoluer, très bien. Heureusement tout le monde n'est pas comme vous!

à écrit le 10/09/2014 à 9:42
Signaler
Qu'ils fassent grève, nous avons l'habitude et sommes nombreux à ne plus prendre de billets AF. A force de se tirer des balles dans les pieds, ils vont bien finir par dépressuriser leur cockpit.

le 10/09/2014 à 13:02
Signaler
pas besoin de toi. nos coefficients de remplissage font des records.

le 10/09/2014 à 21:02
Signaler
Nico, et vos bénéfices sont mirobolants ... c'est bien connu ...

le 13/09/2014 à 20:20
Signaler
Pour info, les pilotes AF n'ont pas fait de greve concernant leur contrat de travail depuis 2002. Depuis 12 ans...

à écrit le 10/09/2014 à 9:28
Signaler
Salaire exhorbitant? Postulez!

le 10/09/2014 à 14:21
Signaler
Air France n'embauche plus de pilote depuis des lustres.

à écrit le 10/09/2014 à 9:19
Signaler
Air France s'en sortira. La compagnie possède un immense réseau, une marque très forte, un bon service, une place centrale en Europe, un marché intérieur, des alliances solides et des salariés amoureux de leur entreprise en dépit de tout ce qu'on peu...

le 10/09/2014 à 21:08
Signaler
Waw, l'endoctrinement fait des miracle ... Vous croyez vraiment ce que vous écrivez? Un immense réseau, tout est relatif ... une marque forte, j'ai des doutes, un bon service, je suis convaincu que non ... une place centrale en Europe, IAG et LH rigo...

le 10/09/2014 à 21:46
Signaler
Lufthansa de star Alliance en grève aujourd'hui.

le 11/09/2014 à 6:57
Signaler
Un seul aéroport touché, Munich et seulement 140 vols annulés ...

à écrit le 10/09/2014 à 8:52
Signaler
La mentalité de fonctionnaire perdure chez Air France... jusqu'au jour viendra le dépôt de bilan... comme la sncm de Marseille... plus un bien qu'un mal pour l'économie française...

le 10/09/2014 à 21:51
Signaler
Vous oubliez la SNCF et l'éducation nationale.

à écrit le 10/09/2014 à 8:02
Signaler
Si on se laisse faire on se laissera manger la laine sur le dos, quand je vois ma feuille d'impôts j'ai envie de gerber.

le 10/09/2014 à 9:03
Signaler
Messieurs les pilotes d'air France regardez un peu la réalité en face . À trop vouloir garder vos privilèges et vos salaires exorbitants vous allez tuer la poules aux œufs d'or et briser les ailes d'une très belle entreprise.

le 10/09/2014 à 10:28
Signaler
Pour ma culture, c'est quoi au juste les privilèges des pilotes Air France?

le 11/09/2014 à 15:02
Signaler
@XP la feuille d’impôt n'a rien à voire avec AF.

le 13/09/2014 à 20:10
Signaler
Salaires exorbitant? Vous connaissez les salaires des pilotes d'air france? Ou seulement ceux avancés dans certains médias qui choisissent bien le pilote le plus vieux, instructeur et cadre de surcroit pour avancer un gros chiffre? Et vous connaissez...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.