La SNCM placée en redressement judiciaire

 |   |  169  mots
Le redressement judiciaire de la SNCM devrait s'achever par une cession totale ou partielle de la structure à des tiers, ou par une liquidation.
Le redressement judiciaire de la SNCM devrait s'achever par une cession totale ou partielle de la structure à des tiers, ou par une liquidation. (Crédits : Reuters)
Le tribunal de commerce de Marseille a prononcé vendredi la cessation de paiement et le placement en redressement judiciaire de la compagnie maritime SNCM, qui dispose d'une période d'observation de six mois pour trouver un repreneur.

Prévisible, la décision du Tribunal de commerce est tombée ce vendredi 28 novembre: la SNCM est placée en redressement judiciaire. L'état de cessation de paiement de l'entreprise était déjà effectif depuis que l'actionnaire majoritaire Transdev, coentreprise entre Veolia et la Caisse des dépôts, a réclamé le remboursement de 117,3 millions d'euros d'avance de trésorerie. Une somme que la compagnie ne peut payer.

Les syndicats estimaient que le placement en redressement judiciaire serait "un pas de plus vers la liquidation" de la Société nationale Corse Méditerranée.

Cessation ou liquidation

Le redressement judiciaire de la SNCM devrait s'achever par une cession totale ou partielle de la structure à des tiers, ou par une liquidation, puisque la troisième possibilité, un plan de redressement économique, paraît peu réaliste.

La CGT a agité avant la décision du tribunal le spectre d'une "catastrophe sociale" sans précédent pour le port de Marseille et le risque d'un embrasement sur les quais.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/11/2014 à 15:20 :
je sais pas si vous etes comme moi mais chaque fois je prenais Corsica Ferry et nous sommes soignés comme des pachas pas comme SNC comment vous dites SNC....M alors Cest cela creve charogne vite fait bien fait et on en parlera plus Hé hé
a écrit le 28/11/2014 à 12:49 :
Sans la CGT, cette compagnie a encore une chance de se redresser.
a écrit le 28/11/2014 à 12:41 :
La SNCM va sombrer, mais pavillon haut ...
L'honneur est sauf, pour la cgt, et c'est son pavillon.
Le sort des salariés, elle s'en fout complétement.
a écrit le 28/11/2014 à 12:11 :
Et par la même occasion, si on allait vérifier la comptabilité de la CGT...
Comme dans les sphères parisiennes, doit bien y avoir 1 ou 2 casseroles...
après cela, allez voter aux élections professionnelles pour des fossoyeurs...
a écrit le 28/11/2014 à 11:54 :
une bonne nouvelle. Et que les employés regardent les bienfaits de la politique de la CGT. En tant que client je ne veux plus utiliser cette société car assez d'être prit en otage par des grêves à répétition et abusives.
a écrit le 28/11/2014 à 11:32 :
Enfin une bonne nouvelle
a écrit le 28/11/2014 à 11:30 :
on a trop tardé a déposer le bilan !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :