Russie : crash d'un avion militaire en mer Noire avec 92 personnes à bord

 |   |  458  mots
Un Tupolev Tu-154 sur le tarmac de l'aéroport militaire Chkalovsky, dans le nord de la Russie, le 15 janvier 2015.
Un Tupolev Tu-154 sur le tarmac de l'aéroport militaire Chkalovsky, dans le nord de la Russie, le 15 janvier 2015. (Crédits : Reuters/Dmitry Petrochenko)
L'avion militaire russe se dirigeait vers la Syrie. Il n'y a aucun survivant, selon le ministère russe de la Défense.

Article publié le 25/12/2016 à 10h43, mis à jour à 12h32

Un avion militaire russe en route pour la Syrie s'est abîmé en mer Noire dimanche avec au moins 92 personnes à bord, rapportent les agences de presse russes. "La zone du crash a été circonscrite. Aucun survivant n'a été repéré", a déclaré le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère.

L'appareil, fabriqué en 1983, transportait 84 passagers et huit membres d'équipage, a précisé l'officier. Plus de 60 membres des choeurs de l'Armée Rouge se trouvaient à bord, selon la liste publiée par le ministère de la Défense. Ils devaient se produire pour les fêtes du nouvel an sur la base aérienne russe de Hmeymim en Syrie, a précisé le ministère de la Défense. Des militaires ainsi que neuf journalistes russes étaient également à bord, a-t-il ajouté.

L'avion, un Tupolev Tu-154, a disparu des écrans radar deux minutes après avoir décollé à 5h25 (2h25 GTM) de la ville russe d'Adler, au sud de Sotchi. Il avait fait escale pour se ravitailler en kérosène après son départ de Moscou, a déclaré le ministère russe de la Défense. Les secours ont repéré des débris en mer à environ 1,5 km au large de la station balnéaire, à une profondeur de 50-70 mètres. "L'opération de recherche se poursuit", selon le général Konachenkov. "Quatre navires, cinq hélicoptères et un drone travaillent sur zone." Selon un responsable des secours cité par l'agence Interfax, six corps ont déjà été retrouvés en mer.

La piste terroriste serait écartée

Selon une source au sein des services de sécurité cité par l'agence RIA, l'avion s'est abîmé en raison d'un problème technique ou d'une erreur de pilotage - les conditions météorologiques étaient bonnes. Une autre source citée par les agences a assuré que la thèse d'un acte terroriste avait été écartée. L'équipage n'a envoyé aucun SOS, rapporte pour sa part l'agence Interfax. Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a jugé prématuré de spéculer sur l'origine de l'accident. Le président Vladimir Poutine est tenu informé, a-t-il ajouté.

Début décembre, un autre avion militaire s'est écrasé en Iakoutie dans le nord-est de la Sibérie avec 39 personnes à bord près d'une base remontant à l'époque soviétique. Personne n'a péri dans l'accident, qui a fait 32 blessés.

Le précédent accident majeur impliquant un Tupolev Tu-154 remonte au crash de l'avion transportant le président polonais Lech Kaczynski et une grande partie de la classe dirigeante du pays dans l'ouest de la Russie en 2010. Toutes les personnes à bord avaient péri.

(Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/12/2016 à 13:37 :
Obama,Merkel,et hollande se precipitent pour présenter leurs condoléances
a écrit le 25/12/2016 à 22:04 :
Le rejet de la version d’acte terroriste a été beaucoup trop précipité de la part des autorités russes. Tandis que, même sans le contexte actuel, il y a pas mal de choses suspectes : une catastrophe soudain, l'absence du signal de détresse, l’avion en bon état qui a déjà réussi de prendre la hauteur et surtout les données des webcaméras sur les côtes qui ont fixé un grand éclair dans le ciel au-dessus de la mer. D’autres côté, vu la provenance et les relais de l’avion il n’est pas évident de voir comment l’action terroriste a pu avoir lieu.
En tous cas, R.I.P.
a écrit le 25/12/2016 à 19:15 :
92 victimes de plus qui viennent alimenter "le moyen de transport le plus sûr au monde."
Réponse de le 26/12/2016 à 15:48 :
Pouvez vous me dire combien de mort par an en voiture? En train? En avion?

Le fait que l'on parle tant d'un accident faisant 92 mort prouve que ce moyen de transport est sûr.

Pour info, il y a environ 30000 morts par an sur les routes russes.
Réponse de le 26/12/2016 à 21:34 :
Vous voulez rire?! Même air france n est plus aussi sur (Rio paris...Concorde etc) et vous osez parlez du train! Combien de morts en train?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :