Filhet-Allard mène son développement tambour battant

 |  | 500 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR)
Avec plusieurs acquisitions, le courtier bordelais conforte sa place parmi les grands courtiers français. Il ne fait pas de pause en dépit de la crise.

Sixième courtier en assurances français et premier dans le grand Sud-Ouest, Filhet-Allard implanté dans la banlieue bordelaise, à Mérignac, a concrétisé au cours de ces derniers mois plusieurs opérations de croissance externe?: Vip Broker à Madrid, cinquième courtier espagnol, BMC Assurance à Toulouse, D & L Vezia à Bordeaux, spécialisé dans les risques liés au transport des fruits et légumes, et le fonds de commerce de Carène Assurances à Paris. Ces opérations confortent les différentes branches de ce courtier indépendant qui a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 78?millions d'euros (+ 6,37?%) en 2009 avec des commissions en augmentation de 8,50?% et un résultat avant impôt en hausse de 3,70?%.

L'entreprise qui emploie 560 salariés - et continue à recruter - a lancé la construction d'un bâtiment de 6.500 m2 pour un investissement de 8?millions d'euros, à côté du siège qui sera terminé fin 2010. Une partie de ses équipes en occupera la moitié. Le reste sera loué dans l'immédiat. Hors de Bordeaux, Filhet Allard dispose d'implantations à Paris, depuis dix ans à Madrid, à Toulouse (avant le rachat récent), à La?Rochelle et à Genève.

L'année 2010 devrait lui offrir des perspectives intéressantes avec une progression de 10,6?% des commissions. «?On sent qu'il y a une baisse d'activité, estime Franck Allard, le président du directoire. Mais on arrive à la compenser par notre développement. Heureusement qu'on s'est ouvert de nouveaux marchés.?» L'entreprise vient de décrocher pour trois ans l'assurance du Stade de France.

Depuis sa création à la fin du XVIIIe?siècle en tant que courtier juré d'assurances maritimes, cette vieille maison bordelaise a bien su s'adapter aux époques successives. Restée dans la même famille, elle s'est structurée avec une holding de tête détenue à 98?% par les descendants du fondateur chapeautant des filiales spécialisées. Filhet-Allard & Cie a pu ainsi se consacrer aux risques d'entreprises - biens, responsabilités, assurance de personnes - des PME et des PMI d'au moins 300 salariés et compte parmi ses clients Eurotunnel, Thomson Reuters, Chausson Matériaux, Boursorama, l'Office national des forêts, l'Etablissements français du sang, les Voies Navigables de France, la Caisse des dépôts, la CNAVTS, la CNAMTS ou la Monnaie de Paris. Filhet-Allard Maritime est toujours sur les risques liés aux transports de marchandises, AMV est dédié à la moto et aux objets nomades, tandis que Filhet-Allard Crédit opère dans l'assurance-crédit et l'affacturage. Enfin, la petite filiale Xenassur a une activité de grossiste en assurance et élabore des produits pour les particuliers diffusés par des professionnels. Intervenant à l'étranger pour suivre ses clients, Filhet-Allard fait partie d'Aesis. Ce réseau européen, au départ, s'est ouvert à d'autres continents en 2008 et compte 35 membres, un par pays. Chaque correspondant est à même de traiter des affaires envoyées par un des membres dont un client s'implante dans son pays. Filhet-Allard est le correspondant d'Aesis pour la France et l'Espagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :