Sodepac lance sa marque à l'international

L'inventeur des absorbeurs d'humidité crée une nouvelle gamme grand public pour doper ses ventes à l'export.
(Crédits : dr)

En 2010, la société Sodepac aura conditionné plus de 4.600 tonnes de chlorures de calcium en absorbeurs d'humidité. D'après son directeur général, Pascal Lenglet, aucun de ses concurrents en Europe n'atteint un tel tonnage. Pour autant, sa marque grand public Seko est inconnue au-delà des frontières de l'Hexagone. Hors de France, cette PME lilloise, qui a inventé en 1973 l'absorbeur d'humidité, ne vend aux enseignes de grande distribution que des articles à leur marque. « Pour pouvoir accroître rapidement notre activité à l'international, nous avons décidé de vendre à l'export des produits à notre propre marque et d'en créer une nouvelle qui donne de nos absorbeurs une image de qualité. C'est tout l'enjeu de la ligne Dome de notre marque Seko que nous venons de lancer », indique Pascal Lenglet.

En 2010, Sodepac aura réalisé près de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires dont un quart à l'export. En sept ans, la société a doublé son volume d'activité. Environ 80 % de la totalité de ses ventes se font sur des produits à destination du grand public, via la grande distribution. Mais ce secteur ne représente que 5 % de son activité à l'international. Les 95 % restant proviennent de la vente de solutions dédiées aux transports maritimes de produits alimentaires tels que l'amidon et le cacao. « Nous voulons continuer à progresser sur ce marché à l'international, mais cela prendra du temps car il est difficile à pénétrer. En revanche, nous avons nos entrées dans la grande distribution pour pouvoir rapidement lancer notre nouvelle gamme Dome dans toute l'Europe », explique le directeur général de Sodepac. Via les MDD (marques de distributeurs), l'entreprise est en effet déjà présente en Allemagne, Grande-Bretagne, Benelux, Suisse, Portugal, Italie et Espagne.

Lignes automatisées

Sodepac sous-traite en Asie uniquement la fabrication des coques en plastique de ses absorbeurs. Tout le reste est produit dans l'usine d'Hallennes-lez-Haubourdin en banlieue lilloise sur des lignes automatisées. Les volumes de vente ne cessant de progresser, l'usine doit grossir. En mai 2011, elle disposera d'un nouveau bâtiment de 1.000 m2 sur 10 mètres de haut, destiné au stockage des produits finis. Est également prévue l'installation d'une ligne de production pour un absorbeur grand public conçu sur une nouvelle technologie. En tout, l'entreprise investira 1,1 million d'euros en 2011. Le tout sur fonds propres. n

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.