Poralu Marine à bon port partout dans le monde

L'entreprise spécialisée dans les pontons et marinas vogue sur l'engouement pour les ports de plaisance. Elle va ouvrir un site de production en Australie.

3 mn

(Crédits : DR)

rhône-alpes/nautisme

L'entreprise est l'une des rares de son secteur implantées sur les cinq continents et figure dans le top 5 mondial des équipementiers de systèmes pour les ports de plaisance. « On est numéro un pour les constructions en aluminium », se félicite Laurent Gasiglia, directeur général de Poralu Marine, dont le siège est installé dans la bien nommée commune de Port (Ain), culminant à 990 mètres d'altitude. Recruté en 2001 pour ouvrir un site de production au Canada et lancer l'activité internationale de la PME, le dirigeant de Poralu Marine remet ça aujourd'hui en Océanie.

Il travaille sur l'ouverture d'un site en Australie prévue début 2010. L'entreprise va transférer sur la côte est, entre Brisbane et Sydney, l'activité pour l'Australie actuellement réalisée à Port.

Le futur site de production de 3.000 m2 emploiera une quinzaine de personnes et va élargir son champ de prospection en Nouvelle-Zélande et en Indonésie. Poralu Marine réalise actuellement 2 millions d'euros de vente via son distributeur de Perth. Parallèlement, la PME française, représentée par un agent en Chine depuis cinq ans, va ouvrir un bureau à Shanghai en octobre prochain. La société devrait continuer à produire pour la Chine en direct depuis la France. « Le marché en Asie est très dynamique », remarque Laurent Gasiglia. Outre les perspectives chinoises, la Thaïlande, le Vietnam et la Corée sont aussi des pays prometteurs.

Au total, l'exportation représente 70 % du chiffre d'affaires de Poralu Marine (19 millions d'euros en 2008-2009), en hausse de 8,5 %, un effet de la crise, contre + 20 % les années précédentes. « Notre couverture internationale nous permet de compenser les variations de marchés », estime le directeur de la PME de 120 salariés. En outre, la structure du marché international offre un potentiel de développement important puisqu'il est constitué à 50 % de création de sites portuaires et marinas contre un marché principalement de renouvellement en France.

Pour assurer son développement, Poralu Marine s'est également positionnée sur un créneau « haut de gamme » grâce à l'innovation en design et développement durable, notamment en privilégiant l'aluminium, l'un des trois matériaux ? avec le béton et l'acier ? utilisés dans les infrastructures nautiques.

une résistance accrue

« L'aluminium est recyclable à 100 % et sa transformation représente un coût énergétique moindre que celui d'une production à partir de matière première », affirme Laurent Gasiglia. La PME qui dépose deux brevets par an a ainsi conçu un nouveau ponton profilé allégé en aluminium (25 % de poids en moins) avec des propriétés de résistance accrue. Elle a également mis au point un dispositif de marina ajustable pour répondre à la pénurie d'anneaux et à la taille croissante des bateaux dans les ports de plaisance. Ce système innovant « Mobi-Deck » est composé de pontons mobiles flottants permettant l'amarrage des bateaux (de 6 mètres à 15 mètres) en offrant une place supplémentaire de 30 % à 40 % sur une même surface de bassin. « Cette première mondiale » a été inaugurée au Cap-d'Agde en 2007. n

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.