LSDH se diversifie dans les sodas

L'embouteillage laitier ne représente plus que 30 % de son activité.

CENTRE/AGROALIMENTAIRE

Les Laiteries de Saint-Denis-de-l'Hôtel (LSDH), dans le Loiret, viennent de prendre le contrôle de l'Abeille (chiffre d'affaires de 40 millions d'euros, 120 salariés), entreprise spécialisée dans la production de boissons gazeuses à Cholet, dans le Maine-et-Loire. L'Abeille, qui était contrôlée par des fonds d'investissement britanniques (Duke Street Capital) produit près de 130 millions de bouteilles de limonade et de cola par an, vendues essentiellement sous marque de distributeur.

Avec ce rachat, LSDH (310 millions de chiffre d'affaires avec 600 salariés), dont les deux sites de production historiques se trouvent près d'Orléans et à Varennes-sur-Fouzon, dans l'Indre (où 25 millions d'euros ont été récemment investis), s'ancre dans l'Ouest et développe ainsi son réseau logistique. En 2007, ce groupe familial présidé par Emmanuel Vasseneix, avait déjà acquis les Vergers d'Alsace à Sarre-Union (Bas-Rhin, 200 salariés, activité de 120 millions d'euros).

Produisant plus de 900 millions d'emballages par an, LSDH devient un acteur européen majeur du jus de fruits avec une activité qui dépasse désormais les 200 millions d'euros dans ce secteur, loin devant l'embouteillage laitier qui représente désormais moins de 30 % de l'activité. Jean-Jacques Talpin, à Orléans

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.