Faisons de la transition énergétique un vecteur de bien-être

 |   |  917  mots
Rennes Palais du Commerce : Citizers groupe FREY (mandataire), ENGIE (promoteur), MVRDV, Bernard Desmoulin (architectes)
Rennes Palais du Commerce : Citizers groupe FREY (mandataire), ENGIE (promoteur), MVRDV, Bernard Desmoulin (architectes) (Crédits : DR)
Le bâtiment zéro carbone est un bâtiment responsable qui veille à l’épanouissement et à la santé de ses occupants. Le bâti de demain participe pleinement à la lutte contre le réchauffement climatique tout en proposant une meilleure qualité de vie.

La décarbonation des bâtiments à grande échelle ne pourra se faire harmonieusement que si elle est acceptée et souhaitée par les usagers. La limiter à des arguments technologiques, économiques ou strictement écologiques reviendrait à perdre de vue sa vocation essentielle : profiter au bien-être de tous. Les changements d'habitudes, les investissements collectifs et les efforts individuels qu'implique une démarche de réduction énergétique sont donc à mettre systématiquement dans la balance avec les bienfaits concrets qu'elle apporte, à court comme à moyen terme.

Lire aussi : « La transition énergétique est logique autant qu'écologique », Bertrand Piccard

Les bâtiments de demain vont non seulement participer à la lutte contre le réchauffement climatique en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre, mais ils vont aussi créer les conditions d'une nouvelle qualité de vie au quotidien. Plus sains, plus durables et mieux pensés, les bâtiments 2.0 sont au service de l'humain pour lui offrir un confort maximal en utilisant le moins d'énergie fossile possible.

La sobriété énergétique recherchée ne doit pas rimer avec austérité, mais avec qualité. Qualité du confort thermique, qualité de l'air intérieur, qualité des relations humaines, qualité de vie.

Objectif zéro carbone pour une meilleure qualité de vie

Récemment, le groupe de travail « Réflexion Bâtiment Responsable 2020-2050 » du Plan Bâtiment Durable a même appelé à prendre en compte trois nouvelles familles de besoins : les besoins physiologiques, tels que l'impact du bruit ou de la luminosité sur le sommeil, les besoins liés à la sensorialité et à l'électro-sensibilité, ainsi que les besoins
psycho-sociaux de sécurité, de protection et d'épanouissement.

Lire aussi : Agissons pour le climat !

Nous en sommes convaincus : la décarbonation des bâtiments doit être une source de bien-être pour tous.

LES SOLUTIONS

24/ RAFRAÎCHIR L'AIR EN DOUCEUR

Chaque été, les températures grimpent de plus en plus, ce qui nécessite de pousser la climatisation dans la plupart des lieux accueillant du public. Ces climatiseurs consomment non seulement beaucoup d'énergie, mais ils rejettent de l'air chaud qui contribue au réchauffement de l'air extérieur. À ce paradoxe s'ajoute le fait que l'air climatisé est souvent vécu de façon désagréable, avec une sensation de froid, de courants d'air et une multiplication des maux de gorge en été. Pour les bâtiments neufs, les principes de l'architecture bioclimatique permettent d'obtenir un confort thermique en toute saison, en jouant sur l'emplacement et l'orientation du bâti. Combinés avec une centrale adiabatique - qui rafraîchit l'air naturellement par évaporation de l'eau -  et une meilleure gestion des réduits de nuit grâce à l'intelligence artificielle, ces solutions offrent une température intérieure ressentie en cas de pic de chaleur bien plus agréable à vivre.

25/ RÉINTRODUIRE LA NATURE DANS LE BÂTI

La végétalisation des bâtiments répond à plusieurs enjeux de la transition énergétique. Une toiture végétalisée permet non seulement de rafraîchir la température en été et de favoriser la biodiversité, mais aussi d'absorber les eaux de pluie et d'éviter ainsi qu'elles drainent des particules polluantes jusqu'aux cours d'eau. Lorsque le toit accueille un potager, il sensibilise également les usagers aux enjeux de l'alimentation durable. Mais quand le bâtiment invite un petit coin de nature à s'installer sur ses terrasses, c'est tous ses occupants qui redécouvrent le plaisir de voir passer le rythme des saisons, de se reconnecter avec ses cinq sens et de prendre le temps de s'abstraire du monde quelques instants en regardant une abeille butiner. Imaginer et créer des villes-jardins dépasse alors la sphère de l'écologie : c'est une nouvelle façon de repenser notre rapport au monde dans les années à venir....

Engie chap5

26/ RESPIRER UN AIR PLUS SAIN

La pollution de l'air inquiète chaque année un peu plus. Pourtant les Français passent en moyenne 80 % de leur temps à l'intérieur de bâtiments où il est prouvé que l'air est jusqu'à huit fois plus pollué ! En plus des nombreux agents polluants qui expliquent ce phénomène (CO2, COV, particules), une meilleure isolation des bâtiments peut dégrader la qualité de l'air, si la ventilation n'est pas suffisante. Mesurer, surveiller et optimiser la qualité de l'air intérieur devient alors un enjeu de santé public. Au-delà des nouvelles contraintes réglementaires, la recherche de performance énergétique doit systématiquement s'accompagner d'une démarche d'optimisation de l'air. La maternelles, les crèches, les établissement accueillant des enfants, les centres aquatiques et les établissements de santé bénéficient d'audits spécifiques pour rendre leur air respirable en priorité. L'installation de capteurs et le pilotage de la ventilation par l'intelligence artificielle permettent d'obtenir des résultats significatifs, pour le bien-être de tous les usagers.

27/ UTILISER LE DIGITAL AU SERVICE DES OCCUPANTS

Qu'est-ce qu'un bâtiment intelligent, si ce n'est un bâtiment qui facilite la vie de ses usagers à chaque heure de la journée, pour répondre efficacement à chacun de leurs besoins ? Les solutions digitales de pilotage n'auraient aucun sens si elles n'étaient pas toutes conçues dans une optique de mieux vivre ensemble. L'arrivée de l'IoT - l'internet des objets - dans le secteur du bâtiment fera certainement entrer la société dans une nouvelle ère de progrès, à la fois technologique et humain.

Pour en savoir plus ou recevoir le livre blanc complet, cliquez ici.