L'éolien offshore français devrait enfin exister

 |   |  276  mots
Suivant enfin les traces des autres pays du nord de l'Europe, Grande-Bretagne et Danemark en tête, la France va faire décoller son éolien offshore.

Le gouvernement choisirait dans les toutes prochaines semaines une dizaine de « zones propices » et un appel d?offres pour une puissance de 3 GW sera lancé en septembre, le choix des candidats étant prévu à l?été 2011.

Une annonce faite par le ministre de l?Ecologie, Jean-Louis Borloo, pendant le conseil des ministres. L?appel d?offres portera ainsi sur la moitié des 6 GW que la France s?est engagée à installer en mer pour 2020, selon les prévisions de la Loi Grenelle de l?Environnement, qui vise à cette date 23% d?énergies renouvelables, dont un quart d?éolien.

A titre de comparaison, la Grande-Bretagne prépare l'installation de 32 GW d'éolien au large de ses côtes, soit près de 7.000 éoliennes.

Si le choix des développeurs attendra l?été 2011, cela laissera au gouvernement un répit pour voir comment se passe le débat public sur le parc des Deux Côtes, au large du Tréport, un projet de parc offshore français.

Les sites seront choisis sur la base de la prospection qui avait été demandée en 2009 aux préfets des régions Bretagne, Pays-de-la-Loire, Haute-Normandie, Aquitaine et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ils avaient été priés de mettre en place, pour chaque façade maritime, une instance de concertation et de planification, rassemblant toutes les parties prenantes.

« Le recensement des contraintes techniques, réglementaires et environnementales est désormais achevé, et les préfets finaliseront la concertation d?ici l?été 2010. Jean-Louis Borloo devrait désigner les sites retenus dans "les toutes prochaines semaines", a expliqué le porte-parole du gouvernement Luc Chatel, qui affirme que ces projets créeront de nombreux emplois.

Green Business - le site de référence

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :