Les ombrières photovoltaïques, un marché en plein essor

De nombreuses entreprises se sont lancées dans la fabrication de ces abris équipés de panneaux photovoltaïques qui permettent de protéger les voitures du soleil tout en produisant de l'électricité.

2 mn

Copyright Reuters

Bien sûr, à la base, il y a un véritable intérêt pour les problématiques énergétiques. Mais surtout pour Raphaël Brière, cet ingénieur trentenaire fondateur de la toute jeune société Advansolar, une idée initiale qui repose sur un concept simple : « Ne pas baser notre modèle économique sur la revente de l'électricité solaire à EDF. » Et voilà le projet des ombrières photovoltaïques lancé. Présentés fin mars au Salon des énergies renouvelables et de l'automobile de Monaco, ces abris permettent de protéger du soleil voitures ou deux-roues garés sur des parkings à ciel ouvert tout en produisant de l'électricité. Avec deux particularités. D'une part, les ombrières sont équipées de prises permettant de recharger le cas échéant les véhicules fonctionnant pour tout ou partie à l'électricité (véhicules électriques ou hybrides rechargeables). Un concept qui s'intègre parfaitement dans la logique du développement de ce type de véhicules et qui présente l'avantage de fournir un courant propre. D'autre part, elles sont agrémentées de deux panneaux publicitaires lumineux, dont la location permet à l'acquéreur de rentabiliser plus rapidement son achat. Par ailleurs, Advansolar précise que ses ombrières sont modulables et adaptables à tous les types de terrains. Des atouts qui ont de quoi séduire les détenteurs, publics ou privés, de places de parking à ciel ouvert, cible principale de ce marché. Un potentiel important représentant « au bas mot, plus de cinq millions d'emplacements », estime Raphaël Brière. De fait, le potentiel est à la mesure des parkings de centres commerciaux, gares et aéroports, de ceux des flottes des grandes entreprises, etc.

Ce marché alléchant attire logiquement les entrepreneurs et Advansolar va avoir fort à faire avec une sévère concurrence. Des dizaines d'entreprises françaises et étrangères se sont déjà lancées sur le créneau. Et plusieurs milliers d'hectares de parcs de stationnement en France se sont déjà transformés en minicentrales électriques. « Nous ne disposons pas encore d'un recensement précis, mais nous y travaillons », indique le ministère de l'Écologie. Selon les experts, l'activité de ce marché ne peut que prendre de l'ampleur. Contrairement aux grandes fermes photovoltaïques implantées dans la campagne, la couverture de parkings ou d'espaces urbains n'entre en conflit ni avec les surfaces agricoles, ni avec les paysages. Par ailleurs, les pouvoirs publics ne peuvent qu'encourager son développement. En effet, l'installation de prises de recharge dans un maximum d'endroits possibles rassure les propriétaires de véhicules sur leur autonomie de déplacement et participe ainsi au développement de la voiture électrique.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 12/05/2011 à 14:15
Signaler
Deux autres sites Web sur le sujet. Liste des parkings photovoltaïques sur le territoire français : http://www.leparkingphotovoltaique.com/ Liste des ombrières solaires avec ou sans borne de recharge intégrée : http://www.ombriere-solaire.fr/

à écrit le 02/05/2011 à 17:02
Signaler
Oui et certains font pousser du Ginseng 100% français dessous à Toulouse ! http://www.durableo.fr/article-ginseng-francais-et-100-photovoltaique-72741777.html :)

à écrit le 28/04/2011 à 22:05
Signaler
Cà va dans le bons sens s'il n'y pas gaspillage de matière première dans la conception des structures, comme on l'a déjà vu. Mais mettre des panneaux publicitaires "lumineux" c'est absurde !

à écrit le 27/04/2011 à 10:10
Signaler
Effectivement les stations de recharges utilisant les énergies renouvelables rayonnent de plus en plus et rendent les véhicules électriques et hybrides vraiment plus propres. Nul doute que ce marché soit d'avenir, les acheteurs de véhicules électriqu...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.