Pollutions et solutions tiennent salon

Pollutec Horizons accueille depuis hier technologies innovantes et Nouveaux convertis. Interview de Sylvie Fourn, commissaire générale de Pollutec.
(Crédits : DR)

Quelle peut être l'incidence du sommet de Copenhague sur l'édition 2009 de Pollutec Horizons qui a ouvert hier ?

L'évolution des consciences joue un rôle important sur les sujets de l'environnement, et le battage médiatique autour de Copenhague ne peut pas être négatif. Cela dit, parler de ce qui se passe dans les allées du salon est déjà plus compliqué, même si les solutions aux problèmes qui y seront évoqués sont en grande partie présentées à Pollutec. Mais, à choisir, j'aurais préféré que Copenhague soit un peu plus éloigné de Pollutec dans le temps.

La mobilité apparaît comme l'un des thèmes forts de cette édition. C'est nouveau pour Pollutec ?

Ce sujet, aujourd'hui au c?ur des préoccupations sociétales, s'inscrit dans la thématique « énergie et changement climatique ». Il y a deux ans, Toyota avait déjà présenté sa Prius aux collectivités locales, avec un succès certain. Cette année, nous avons un village dédié, organisé par le pôle francilien Advancity. Il met en lumière toutes sortes de solutions moins consommatrices d'énergie et moins polluantes pour le transport des hommes et des marchandises, des technologies de motorisation, des équipements, des services et des outils d'aide à la mobilité ou encore des solutions de logistique urbaine.

Hormis la mobilité, quels sont les nouveaux thèmes émergents ?

Ce n'est pas nouveau, mais pour faire baisser la facture, première obligation en matière d'efficacité énergétique, nous continuons à mettre l'accent sur des outils simples et efficaces, dont des outils portables.

Et concernant la prévention et le traitement des pollutions, nous sélectionnons des technologies toujours plus respectueuses de l'environnement.

Ce qui est plus nouveau cette année, ce sont les biotechnologies, qui permettent d'éliminer des pollutions sans produire de rejets polluants, et font une entrée en force, avec un village spécifique. Dans la même veine, nous faisons un zoom sur les fluides supercritiques et les membranes qui peuvent remplacer l'utilisation de solvants et autres produits chimiques.

Vous accueillez aussi de nouveaux participants comme les agriculteurs?

En effet, ils seront présents à la fois comme producteurs d'énergie propre et renouvelable (notamment le compost) et comme acteurs économiques qui intègrent désormais les contraintes environnementales et deviennent écoresponsables.

Mais nous accueillerons aussi la grande distribution, sur les sujets de la construction et de la maintenance des magasins, le cycle de l'eau ou la valorisation des déchets organiques.

De façon générale, on assiste à la mobilisation d'acteurs pour lesquels l'environnement était encore un gros mot il y a peu.

Pollutec horizons 2009 en bref

L'édition 2009 se déroule du 1er au 4 décembre au parc des expositions de Paris-Villepinte (hall 5A). Il accueille cette année 1.412 exposants, soit un nombre équivalent à celui de 2007, date de la dernière édition parisienne. Ceux-ci représentent les secteurs du traitement des pollutions, de l'optimisation des ressources, des énergies, de la gestion des risques et des achats responsables. 30 % de ces exposants sont issus de 36 pays. Le Canada, où l'industrie de l'environnement représente 2,6 % du PIB du pays avec un chiffre d'affaires annuel total de près de 18,5 milliards de dollars (soit 54 % des recettes totales de l'industrie), est invité d'honneur.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.