Exxon Mobil aurait obtenu le gel de 12 milliards de dollars

 |   |  234  mots
Le groupe pétrolier Exxon Mobil affirme avoir obtenu d'un tribunal de Grande-Bretagne le gel de 12 milliards de dollars d'actifs du Venezuela dans le monde, ce que démentent les autorités vénézuéliennes. Le géant américain du pétrole a engagé une procédure d'arbitrage contre Caracas après la nationalisation de ses activités dans le pays. Exxon Mobil a " obtenu de la Haute Cour à Londres un ordre de gel mondial contre la compagnie nationale, Petroleos de Venezuela (PDVSA), qui interdit à PDVSA de disposer de ses actifs dans le monde jusqu'à hauteur de 12 milliards de dollars ", a indiqué un porte-parole d'Exxon Mobil." Les fonds n'ont pas été gelés, c'est faux, a rétorqué le ministre de l'Énergie, Rafael Ramirez. [...] C'est une mesure transitoire le temps que PDVSA présente sa défense. " Hugo Chavez s'était engagé à indemniser les compagnies pétrolières sur la base de la valeur comptable des actifs, et non pas sur celle du marché après avoir renationaliser les gisements de l'Orénoque. Exxon Mobil tout comme l'américain ConocoPhillips ont alors préféré quitter la région plutôt que rogner leurs bénéfices. En revanche, Total (France), Statoil (Norvège), Chevron (États-Unis) et BP (Grande-Bretagne) ont accepté que la part de la compagnie nationale PDVSA devienne nettement majoritaire dans les coentreprises pétrolières de l'Orénoque.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :