TomTom en passe de réduire son endettement

1 mn

+ 5,22 %la valeur du jourLes émissions d'actions se multiplient à un rythme désormais effréné : les actionnaires du fabricant néerlandais d'appareils de navigation TomTom ont approuvé hier une émission de titres de 359 millions d'euros. Opération qui a pour but de réduire l'endettement du groupe qui a forgé son développement sur de nombreuses opérations de croissance externe. TomTom est notamment confronté à une dette de 1,16 milliard d'euros, issue de son rachat de l'entreprise néerlandaise de cartographie numérique Tele Atlas en 2008 pour un montant de 2,9 milliards d'euros. Projet dont le prix avait largement grimpé en raison d'une bataille boursière pour obtenir le contrôle de cette entreprise. Le groupe néerlandais l'avait finalement emporté, mais la note est salée et les financiers s'inquiétaient de la santé bilancielle de l'entreprise. Les quatre fondateurs, qui détiennent ensemble 51,5 % du capital, participeront à l'augmentation de capital à hauteur de leurs droits de souscription.investisseurs confiantsCette nouvelle a été très favorablement perçue par les investisseurs. « Les craintes de faillite n'existent plus. TomTom est à nouveau en bonne santé financière et peut se concentrer sur ses opérations. Les investisseurs ont repris confiance », estime ainsi Paul Beijsens, analyste chez le gestionnaire de fonds Theodoor Gilissen.TomTom fait partie de ces entreprises miraculées depuis trois mois. Sur cette période, le rebond atteint en effet 151 %, la société enregistrant dorénavant une hausse de 64,8 % depuis le début de l'année. Sur un an, le repli totalise toujours 53 %. Il faut dire qu'en 2008 TomTom avait payé un lourd tribut en raison justement de l'importance de son endettement et des difficultés qu'il avait à tenir ses covenants (clauses bancaires). P. B. B.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.