Réveil des appels au marché en Asie

 |   |  248  mots
émissionsAu plus haut depuis près d'un an, les émissions en titres de capital en Asie ont atteint 17,3 milliards de dollars en mai selon le cabinet Dealogic. C'est presque le double du mois précédent (8,8 milliards), ce qui s'explique par la taille des opérations puisque, en nombre de sociétés concernées, on est passé d'un mois sur l'autre de 130 à 180 sociétés. L'opération réalisée la semaine dernière par Toshiba, qui a levé 3,3 milliards de dollars, a relevé le montant moyen des appels au marché. Cette émission a côtoyé le mois dernier d'autres importantes levées de fonds, à l'image des 2 milliards levés par la banque australienne ANZ. La reprise des appels au marché a été facilitée par le retour des investisseurs sur les places émergentes, notamment en Inde et en Chine. Ces pays bénéficient du réveil de la théorie du découplage qui veut que ces pays souffriront moins de la crise que les grandes économies occidentales. Cette réanimation du marché primaire des augmentations de capital devrait favoriser la relance de celui des fusions et acquisitions dans la zone asiatique. Ces opérations seront soutenues par les grands groupes japonais qui ne répugnent pas à se restructurer face à la crise, comme on a déjà pu le constater avec le développement de cessions au profit du management de certaines filiales de grands groupes lors des premiers mois de l'année. C. T.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :