Étendre le compagnonnage aux cols blancs

 |  | 149 mots
Lecture 1 min.
?Le gouvernement veut développer l'usage du numérique dans l'enseignement. Mais faire entrer les TIC (technologies de l'information et de la communication) à l'école n'est pas seulement équiper, c'est aussi former les jeunes à l'apprentissage de technologies qu'ils utiliseront demain professionnellement. Pour cela, le rôle des entreprises est essentiel, et développer une coopération plus étroite entre elles et les écoles est nécessaire pour faciliter l'intégration des jeunes. Dans cette optique, il existe déjà une institution qui a fait ses preuves?: le compagnonnage. Celui-ci a très tôt compris la richesse d'une approche commune et d'un partage de pratiques entre professionnels et enseignants. Le Tour de France des Compagnons est une référence en matière d'apprentissage pour les métiers artisanaux. Mais pourquoi continuer de cantonner cette « bonne pratique » aux métiers manuels?? Pourquoi ne pas l'étendre aux cols blancs?!

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :