Réforme du crédit à la consommation  : ne pas « trop en faire...

1 mn

Réforme du crédit à la consommation : ne pas « trop en faire » selon Christine LagardeLa ministre de l'Économie, Christine Lagarde, a lancé une mise en garde contre « la tentation » de « trop en faire », en présentant hier devant le Sénat son projet de loi réformant le crédit à la consommation. Cette réforme « est à risque », a-t-elle déclaré, car « nous naviguons entre deux impératifs, celui de maintenir le crédit à la consommation, celui de l'assainir et de protéger parfois contre eux-mêmes les consommateurs ». Elle a notamment insisté sur « la tentation des fausses bonnes mesures » qui « conduisent à empêcher la distribution » de ce type de crédit.René Ricol dénonce les donneurs d'ordresAlors que le médiateur du crédit a publié son rapport d'étape cette semaine, faisant état de 5.000 dossiers traités ayant permis, selon la médiation, de « préserver 92.000 emplois », René Ricol a déclaré hier devant les patrons de petites et moyennes entreprises au salon Planète PME, qu'« aujourd'hui notre grande priorité, ce sont les donneurs d'ordres, c'est notre prochain chantier ». Il a dénoncé les excès d'endettement générés par les LBO (reprise d'entreprise avec effet de levier) qui privent les petites entreprises de fonds propres. « Ceux-là, on ne va pas les oublier après la crise », a-t-il promis.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.