UNE COTE MAl taillée

 |  | 112 mots
Lecture 1 min.
Le poids d'une préfecture ne correspond pas forcément à l'importance du nombre d'habitants dans le département. Dans les Hautes-Alpes par exemple, le préfet peut compter sur 130 fonctionnaires, soit 9,8 agents pour 10.000 habitants, quand son collègue de Corse-du-Sud dispose de 14,8 agents pour une population identique. La préfecture de la Meuse aligne, elle, 8,42 agents, la Haute-Saône 6,64 alors que le Nord ne dispose que de 3,37 agents, la Vendée 3,73, l'Essonne ou la Sarthe 4. L'État dépense ainsi 48 euros par an et par habitant pour faire fonctionner la préfecture des Hautes-Alpes ou 47 pour l'Ariège quand il n'en dépense que 21 dans les Alpes-Maritimes ou 18 dans le Finistère?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :