Le fantôme de Thiers à Versailles ? Ces derniers jours à l'UMP...

1 mn

Le fantôme de Thiers à Versailles?Ces derniers jours à l'UMP, pour célébrer la venue de Nicolas Sarkozy à Versailles, on rappelait que « le droit de message » du président de la République devant le Parlement remontait à 1848? En oubliant de préciser que la règle qui avait interdit l'hémicycle au chef de l'État avait été introduite en 1873 pour réduire l'influence d'Adolphe Thiers (photo), qui cumulait les fonctions de chef de l'État et de chef de gouvernement. Thiers qui est de plus resté dans l'Histoire comme le responsable de l'écrasement de la Commune de Paris en 1871? La loi constitutionnelle du 16 juillet 1875 devait finaliser le dispositif en précisant dans son article 6 que « le président de la République communique avec les chambres par des messages qui sont lus à la tribune par un ministre ».Et le serment du Jeu de paume?Des élus du Parti socialiste se sont réunis hier devant la salle du Jeu de paume à Versailles (photo), où les députés du tiers état avaient fait le serment de ne jamais se séparer « jusqu'à ce que la Constitution du royaume soit établie » le 20 juin 1789, à la veille de la Révolution. « La pratique sarkozyste nous éloigne tous les jours d'une démocratie moderne », ont estimé les élus PS.

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.