Renault remonte enfin la pente sur un marché auto français toujours déprimé

 |   |  457  mots
Pas terrible, le marché auto français ! Les immatriculations de voitures particulières neuves restent mal orientées en ce début d\'année, avec un recul de 15% selon des chiffres officieux arrêtés au mardi 29 janvier. Mais, si la reprise n\'est pas là, il y a au moins un motif de se réjouir. Fort à la peine l\'an dernier, Renault redresse enfin la tête. Ouf. Le groupe au losange a vu ses immatriculations de voitures particulières fléchir de 2% seulement, c\'est-à-dire beaucoup moins que le marché total. La marque Renault proprement dite baisse de 6 à 7% à peine, grâce à l\'effet Clio IV dont les premiers exemplaires ont été livrés en octobre dernier. Sa filiale roumaine à bas coûts Dacia progresse, elle, de 11 à 12%, grâce à une augmentation des scores de la nouvelle petite Sandero II (+29%). Tous les autres modèles du groupe sont toutefois en baisse, sauf un petit sursaut de l\'Espace IV restylé... Dans ce contexte, le groupe Renault regagne 1,5 point de part de marché sur un an à 23,5% de pénétration dans l\'Hexagone. Déjà ça. Même si cette embellie reste évidemment à confirmer sur la durée.PSA régresse comme le marchéSi Renault semble sortir la tête hors de l\'eau, en attendant la prochaine arrivée du (faux) 4x4 Captur, PSA recule, lui, comme le marché (-14,5% en janvier selon les chiffres provisoires), Peugeot et Citroën régressant de façon identique. L\'apport de la nouvelle petite 208, dont 6.000 exemplaires ont déjà été immatriculés sur le mois dans l\'Hexagone (davantage que de Clio IV), ne compense pas la chute des autres modèles Peugeot! Chez Citroën, seules les DS4 et 5 progressent, mais avec des volumes relativement limités. La DS3 plonge, elle, de 32%.Recul des grands constructeurs étrangersQuoi qu\'il en soit, les constructeurs français se comportent, pour une fois, mieux que la plupart des étrangers. Cocorico. BMW chute ainsi de 20%, le groupe Volkswagen de 27%, Fiat de 30%, Volvo de 42%, Ford de 43%. En revanche, les japonais pris ensemble ne fléchissent que de 9% grâce au rebond de Honda et Mazda. Le coréen Hyundai-Kia poursuit, de son côté, son irrésistible ascension (+17%).Année 2012 catastrophiqueL\'année 2012 aura été catastrophique pour l\'automobile française... dans l\'Hexagone. Les immatriculations de voitures neuves ont en effet plongé de 17,5% chez PSA  -une baisse du même ordre pour les deux marques Peugeot et Citroën- et de 22,1% pour Renault avec Dacia en France, selon les statistiques publiées ce mercredi par le CCFA (Comité des constructeurs français d\'automobiles). Soit une chute bien supérieure à celle du marché hexagonal total (-13,9%, hors utilitaires).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :