La crise a obligé les banques à être plus transparentes

En progrès mais peut mieux faire... C'est en substance le message que devrait délivrer le Comité des superviseurs bancaires européens (CEBS) aux établissements financiers cette semaine. Le CEBS s'est appuyé sur les rapports annuels de 24 banques pour évaluer la qualité de l'information délivrée aux marchés. Il a publié ses conclusions mercredi soir. Le degré de transparence des banques sur toute une série de sujets a été passée au crible : l'exposition aux subprimes, la stratégie, la gestion des risques, la juste valeur (fair value), l'exposition au risque de crédit, la liquidité ou encore la rémunération des dirigeants et des traders... « Il ne faut pas se méprendre, prévient Nathale Beaudemoulin, qui préside le groupe de travail du CEBS sur la transparence, nous nous exprimons seulement sur la qualité formelle de l'information : l'objectif est d'aider les banques à progresser en pointant les bonnes pratiques ».Globalement, le CEBS estime qu'il y a des améliorations tangibles. La qualité de l'information sur l'exposition aux subprimes par exemple s'est assez nettement améliorée. Sur ce sujet, les banques françaises donnent une information standardisée. Évolutions réglementairesEn revanche, la communication sur l'application des règles de fair value sur certains instruments complexes laisse à désirer. Les méthodes de provision collective et les informations sur les sûretés réelles reçues par les banques gagneraient également à être plus détaillées. Une chose est sûre : compte tenu des évolutions réglementaires, l'information publiée par les institutions financières est encore appelée à s'étoffer. Ainsi, de plus en plus de banques publient les informations demandées au titre du pilier 3 (communication financière) de Bâle 2 dans un rapport distinct. C'est maintenant au marché d'apprendre à décrypter et à utiliser cette information complexe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.