Au sud-ouest des Hautes-Alpes, les campagnes ondulantes du p...

Safaris nocturnes en pays du BuëchEn ce début d'automne, le pays du Buëch rayonne encore d'une douceur chaude et dorée, semblable à celle des tableaux de Van Gogh. Dans les villages, les joueurs de boules à casquette lancent le cochonnet sur des placettes ombrées de tilleuls centenaires et les maisons se coiffent de tuiles couleur pain d'épices. Le mistral a emporté au loin les dernières bouffées de lavande. La Méditerranée s'invite bien volontiers au c?ur de ces montagnes rabotées jusqu'à l'os, pays charnière entre la Provence et les Alpes, où les adrets se couvrent de garrigue tandis que les chamois aux sabots agiles batifolent sur les versants nord. Vers Saint-André-de-Rosans, dans les Baronnies, Lukas commence sa promenade à l'orée d'un champ de sauge médicinale alors que les collines alentour descendent déjà sous les eaux tranquilles du soir. Cet éleveur, aux cheveux aussi embroussaillés que les boucles de ses brebis, invite les curieux à le suivre pour une découverte des sons de la nature à l'heure où les randonneurs sont généralement au gîte, attablés devant leur soupe. Le couchant est toujours le théâtre d'un bruyant chassé-croisé entre diurnes et nocturnes. Les paroles se font rares et s'éteignent en chuchotis, les mains s'enroulent en cornet autour des oreilles pour encore mieux capter le chorus de la nuit naissante. Mélopée lancinanteLà-bas, dans ce bosquet de prunelliers, le gazouillis fluide d'une fauvette. Ici, tout près, dans ces touffes de genêts, maître rouge-gorge lance des trilles à s'en fissurer le gosier. Lukas, aussi à l'aise dans ces prémices d'obscurité qu'une carpe dans son étang, souligne que toutes ces sérénades ne sont le plus souvent que bordées d'injures, apostrophes véhémentes et autres rodomontades de petit propriétaire. Les amateurs d'aubade amoureuse tendront l'oreille du côté des grillons qui poussent leur mélopée lancinante embusqués dans l'herbe du talus. Un convoi de nuages file au ras de l'horizon déjà empourpré. Le safari sonore s'achève avec les ricanements exaspérants de la grenouille rieuse sur les rives de la rivière Eygues qui poursuit sa route vers la Drôme. De retour au gîte de Marc Bretton sur les hauteurs de Moydans, le ciel est déjà aussi étoilé qu'une poitrine de maréchal soviétique. Ce passionné d'astronomie a transformé sa bergerie en planétarium. L'?il rivé à l'oculaire de l'un des trois gros télescopes, un autre voyage commence alors, entre constellations et nébuleuses. Les nuits sont longues en pays du Buëch?Christophe Migeo

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.