L'Assurance-maladie propose des moyens pour limiter son déficit en 2011

 |   |  280  mots
La Caisse nationale d'assurance-maladie est bonne élève. Pour respecter l'objectif réclamé par le chef de l'Etat de limiter l'an prochain à 2,9% la progression des dépenses de santé (contre 3% en 2010), le conseil d'administration de la Cnam va proposer ce jeudi 21 mesures susceptibles d'économiser 2,2 milliards d'euros en 2011. Ce qui permettrait presque d'atteindre l'objectif présidentiel, malgré les 300 millions de hausse des dépenses liées à l'augmentation des consultations des généralistes au 1er janvier décidé par...Nicolas Sarkozy lui-même. Parmi les mesures d'économie proposées par la Cnam figurent la baisse de prix de médicaments, celles des tarifs des biologistes et des honoraires des orthodontistes. L'organisme en charge de l'assurance maladie propose également des mesures plus structurelles ? mais pas nouvelles ? comme la réforme de la prise en charge des affections de longue durée (ALD) pour les malades chroniques. Il suggère de développer, lorsque c'est posssible, les soins de ville par rapport à ceux dispensés dans les hôpitaux qui sont en général plus coûteux. risque politiqueLe gouvernement pourra piocher dans ces propositions pour alimenter la prochaine loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) qui sera présentée cet automne. Mais prendra-t-il le risque politique de toucher par exemple au régime des ALD qui représentent pourtant les deux tiers des dépenses de l'assurance-maladie ? Philippe Séguin, qui avait voulu le faire en 1987, s'en était mordu les doigts.En visite, hier, à l'hôpital de Brie-Comte-Robert, Nicolas Sarkozy a en tout cas voulu être rassurant : il n'y aura pas de fermeture total d'hôpitaux même si certains services disparaîtront bien. P. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :