Gouvernance de l'UE : le coup de gueule du commissaire Olli Rehn

 |   |  281  mots
François Hollande et Angela Merkel “ont l’air de proposer de réinventer la roue“, a déploré Olli Rehn. Le Commissaire européen aux Affaires économiques exprimait son inquiétude concernant leur proposition.Hollande et Merkel pour un renforcement des pouvoirs du président de l’EurogroupeIls souhaitent en effet attribuer des pouvoirs renforcés au président de l’Eurogroupe, le chef de file des ministres des Finances européens et créer un “gouvernement économique européen“. Mais, pour Olli Rehn, qui s’exprimait lors d’une conférence ce vendredi à Helsinki, un tel gouvernement existe déjà. Et c’est la Commission européenne qui en a la charge. \"Je veux faire un appel fort en faveur de la méthode communautaire\", a-t-il déclaré.Des recommendations de Bruxelles qui passent malFin mai, la Commission européenne en adressant une “feuille de route“ à la France revendiquait de fait sa position de “gouvernement économique“ de l\'UE. Des recommandations reçues avec froideur par Paris. François Hollande avait alors lancé: \"Bruxelles n\'a pas à nous dicter ce que nous avons à faire\". Le commissaire avait de son côté exprimé sa “perplexité“ face à cette réaction.>> Le gouvernement économique européen est né, et il ne plaît pas à François Hollande ! Olli Rehn répond au FMISur un autre sujet, le commissaire a défendu la ligne ferme de la Commission vis-à-vis de la Grèce et répondu au mea culpa du FMI. \"Je ne crois pas qu\'il soit juste ni correct de la part du FMI d\'essayer de se blanchir et de rejeter la faute sur l\'Europe\", a-t-il rétorqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :