Medvedev veut dégraisser de 20 % le mammouth russe

 |   |  108  mots
Le président russe a ordonné mardi au gouvernement de concocter un plan visant à réduire de 20 % les effectifs de l'administration fédérale, soit environ 160.000 emplois. L'idée émane du ministère des Finances, qui cherche à réduire les déficits publics (5,4 % en 2010). Si le plan se concrétise, les conséquences pourraient être lourdes pour Dmitri Medvedev comme pour Vladimir Poutine, lors du prochain scrutin présidentiel de 2012. Le nombre de fonctionnaires a considérablement gonflé pendant les deux mandats de Vladimir Poutine, à mesure qu'il renforçait le poids de l'État dans l'économie. Un poids devenu désormais insoutenable pour le budget. E. G.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :