Une histoire de miles a permis à la numéro 2 de Facebook d'échapper au crash

 |   |  384  mots
Pour une histoire de miles, la numéro deux de Facebook Sheryl Sandberg a évité le crash de l\'avion d\'Asiana Airlines de samedi soir. Explications. Sheryl Sandberg, directrice générale de Facebook, était en Corée du Sud pour faire la promotion de son livre qui se bat contre le sexisme : En avant toutes, les femmes, le travail et le pouvoir. Alors qu\'elle devait prendre le Boeing 777 qui s\'est écrasé au moment d\'atterrir, Sheryl Sandberg prend finalement un autre vol qui part de Corée du Sud au même moment. Elle est avec des membres de sa famille et ses collègues Debbie Frost, Charlton Gholson et Kelly Hoffman, et changer de vol permet à sa famille d\'utiliser des miles pour l\'achat de leurs billets. Il s\'en est fallu de peu.David Eun tweete juste après l\'accident L\'avion que prend Sheryl Sandberg arrive à l\'aéroport international de San Francisco vingt minutes avant que le Boeing 777 ne s\'écrase. Si la numéro 2 de Facebook a évité l\'accident, l\'un des vice-présidents exécutif de Samsung aux Etats-Unis se trouvait à bord de l\'avion parmi les 307 passagers. Le prénommé David Eun tweete juste après l\'accident : « Je viens de m\'écraser à SFO (San Francisco Airport). La queue de l\'avion s\'est détachée. La plupart des gens ont l\'air sain et sauf. Je suis OK. Surréaliste. ».Sheryl Sandberg s\'empresse de communiquer sur sa page Facebook pour rassurer et expliquer ce qu\'il s\'est passé. Elle évoque alors « notre ami David Eun » qui n\'a pas été blessé.L\'enquête continueAlors que les premières nouvelles avaient mis de côté l\'hypothèse d\'une défaillance mécanique, aucune conclusion n\'a encore pu être rendue. Les pilotes n\'ont pas encore subi d\'analyses toxicologiques et la compagnie sud-coréenne rappelle qu\'il faut faire attention aux conclusions trop hâtives. Les autorités américaines ont par ailleurs annoncé hier que l\'avion était tellement incliné vers l\'arrière que l\'un des pilotes ne pouvait plus voir la piste d\'atterrissage. Cinq blessés demeurent dans un état critique et l\'enquête continue. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :