Avec la sécurité, Brice Hortefeux éclipse ses collègues ministres

 |   |  498  mots
Samedi, il était à Perpignan pour y rencontrer les « acteurs de la sécurit頻. Lundi, à Bobigny au centre d'information et de commandement de Seine-Saint-Denis. Au cours de ces derniers jours, Brice Hortefeux est aussi allé à Argelès-sur-Mer et à plusieurs reprises à Grenoble. Chargé du service après-vente du discours du chef de l'État sur la sécurité, le ministre de l'Intérieur est omniprésent en cette période de détente estivale. Et il n'entend pas relâcher le rythme. De nouveaux déplacements sont en cours de préparation pour les prochains jours. L'activisme de Brice Hortefeux est tel qu'il éclipse ses confrères du gouvernement. Traditionnellement, une partie d'entre eux profitent de la période estivale, une fois le dernier conseil des ministres passé, pour vanter le mérite de leurs actions lors de déplacements en régions. La frénésie de l'été 2009Pourtant, cette année, les agendas sont, depuis le début août, quasiment vides. Certes, ce mardi, Chantal Jouanno, la secrétaire d'Etat chargée de l'Écologie, est allée dans la réserve naturelle de la Crau dans les Bouches-du-Rhône, un an après que cette zone de Camargue a été touchée par une pollution aux hydrocarbures due à la rupture d'un pipeline souterrain. Ce mercredi, Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, se rendra à Bayonne dans les Pyrénées-Atlantiques pour vérifier l'organisation des soins en zone touristique. Plus traditionnellement, Hervé Novelli, le secrétaire d'État chargé du Commerce et du Tourisme, s'est plié au bilan des soldes et d'un premier état des lieux de la saison touristique. Il devrait aussi se rendre dans le Sud de la France la semaine prochaine dans un déplacement mêlant tourisme et actions estivales de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Rien à voir cependant avec la frénésie de l'été 2009. En pleine crise économique et sociale, Christian Estrosi, tout nouveau ministre de l'Industrie, avait multiplié les déplacements dans les entreprises en difficultés. Laurent Wauquiez, le secrétaire d'État à l'Emploi, avait, lui, assuré le service après-vente des mesures décidés par le chef de l'État en faveur de l'emploi et tout particulièrement des jeunes. Cette année, Laurent Wauquiez s'est rendu à de multiples reprises sur le terrain en juillet à l'occasion de la consultation sur Pôle emploi auprès des chômeurs et des employeurs. Mais depuis le début août, il a marqué une pause. Comme Christian Estrosi, pour cause de fermetures des usines au mois d'août. discrétionUne certitude : qu'il s'agisse de se montrer réservés après les multiples rebondissements de l'affaire Bettencourt ou de ne pas commettre d'impair à l'approche du remaniement annoncé par Nicolas Sarkozy pour octobre, la très grande majorité des ministres ont choisi de passer l'été en toute discrétion... Agnès Laurent

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :