Aviva retourne en Asie dans l'assurance dommages

 |   |  302  mots
Aviva se relance en Asie. L'assureur britannique a annoncé vendredi qu'il allait se lancer dans l'assurance dommages à Singapour, et qu'il visait ensuite « une extension régionale ».L'annonce semble aller à contre-courant des déclarations d'Andrew Moss, le patron d'Aviva, qui déclarait le mois dernier qu'il cherchait avant tout la croissance en Europe et au Royaume-Uni. Il se distinguait alors fortement de son concurrent Prudential, qui a lancé une offre de 35 milliards de dollars (26 milliards d'euros) sur AIA, la branche asiatique d'AIG. « Je ne mettrai pas tous mes oeufs dans le même panier », critiquait alors Andrew Moss.auto puis habitation et voyageAviva souligne cependant que son lancement en Asie n'est que mineur. « Il ne s'agit pas d'un changement de plan, souligne une porte-parole. L'Europe est notre principale opportunité de croissance actuellement. Mais nous reconnaissons que l'Asie représente une opportunité pour l'avenir, et nous cherchons à y grandir organiquement. »Dans un premier temps, Aviva lance une assurance-auto en ligne à Singapour, une offre qui n'existait pas jusqu'à présent dans ce pays. Des assurances habitation et voyage seront ensuite proposées. L'assureur ne précise pas les autres pays où il veut s'étendre en Asie, préférant adopter une stratégie des petits pas. Aviva était présent dans l'assurance dommages en Asie il y a cinq ans. Mais il a vendu au Japonais Mitsui Sumitomo sa filiale, qui était très présente dans l'assurance de cargos, un secteur où le Britannique ne voulait pas être présent. Une clause de la vente, désormais arrivée à échéance, lui interdisait de revenir sur ces marchés pendant cinq ans.Par ailleurs, Aviva reste présent en Asie dans l'assurance-vie, bien que faiblement. L'an dernier, il y a réalisé 4?% de son chiffre d'affaires, soit environ 1,5 milliard d'euros. éric Albert, à Londre

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :