Le Pentagone veut économiser 100 milliards de dollars sur cinq ans

 |   |  263  mots
Le secrétaire à la Défense américain, Robert Gates, vient de promettre du sang, de la sueur et des larmes aux forces armées, afin de contribuer à un autre effort de guerre, celui que le gouvernement mène contre le déficit budgétaire. Quelque 100 milliards de dollars seront rabotés du budget du Pentagone sur les cinq ans à venir, alors que les dépenses militaires américaines ont doublé depuis 2001, pour atteindre près de 700 milliards de dollars annuels actuellement. Cela situe les États-Unis au premier rang mondial, avec 40 % du total. dans la ligne de mireEn comparaison, les dépenses militaires chinoises s'affichent à moins de 100  milliards de dollars par an... Comme il n'est pas question de réduire l'enveloppe destinée à l'Afghanistan et au retrait prochain d'Irak, c'est ailleurs que l'on rognera. Au-delà de la suppression de l'un des commandements militaires, chargé d'entraîner les soldats « à lutter ensemble » et qui emploie près de 6.000 personnes, ce sont surtout les sous-traitants qui sont dans le viseur de Robert Gates. Il propose d'amputer de 10 % sur trois ans les sommes dépensées pour ce personnel, grassement payé (un général en retraite peut facturer jusqu'à 1.600 dollars par jour ses conseils) et de plus en plus important (26 % du total des salariés de la Défense en 2000, près de 40 % en 2009). Enfin, alors que les promotions au rang de général ou amiral se sont multipliées ces dernières années (plus de 100 nominations depuis 2001), leur nombre sera réduit de moitié dans les deux prochaines années. Lysiane J. Baudu

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :