La privatisation de Royal Mail relancée

Le gouvernement britannique a soumis mercredi au Parlement un projet de loi ouvrant la voie à la privatisation du groupe postal public Royal Mail. Ce texte prévoit un transfert du capital de Royal Mail au secteur privé, via une cession ou une introduction en Bourse. Dans les deux cas, au moins 10 % du capital de l'entreprise sera réservé à ses employés. Le réseau des 11.500 bureaux de poste britanniques ne sera en revanche pas privatisé. L'État s'engage à reprendre le déficit de 8 milliards de livres (10 milliards d'euros) du régime de retraite du groupe postal.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.