France Télévisions assure qu'elle fera des économies

 |   |  249  mots
L'équipe dirigeante de France Télévisions était auditionnée mardi par la Commission des affaires culturelles et des finances de l'Assemblée. La veille, la commission mixte paritaire Sénat-Assemblée a décidé que la publicité sur France Télévisions serait définitivement supprimée en 2016. Du coup, France Télévisions sera confronté à cette suppression et à la baisse « inéluctable » de la dotation publique, a souligné le député Gilles Carrez. Même si le groupe public prévoit d'atteindre un bénéfice net de 2,1 millions d'euros en 2011, selon un projet de budget présenté au Comité central d'entreprise et cité par « La Correspondance de la presse ». Le Pdg Rémy Pflimlin a assuré que les économies promises en regroupant les chaînes en une entreprise unique, seront réalisées, et qu'en redonnant plus d'autonomie aux chaînes, il ne remettait en rien en cause les synergies et la centralisation des achats de programmes. Bruno Patino, en charge de la stratégie et du développement numérique, a indiqué sa priorité : toucher de nouveaux publics et de faire venir vers la TV publique ceux qui ont pris l'habitude de nouveaux usages, sur différents écrans. Outre le sport et l'information, où le service public doit tenir son rangs sur tous les écrans, il met la priorité sur le développement d'applications sur tablettes, sur smarphones, sur la TV connectée, et sur des production spécifiques pour le web. I. R.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :