en bref

 |  | 248 mots
Lecture 1 min.
STRONG>Le taux d'émissions de co2 inchangé en franceMalgré les efforts, les niveaux de dioxyde de carbone sont restés stables à 438?millions de tonnes, entre?1990 et?2007. L'essor de la consommation et de la production a annulé la réduction supplémentaire de 33?% des émissions pourtant permise par les évolutions techniques durant cette période. Ainsi les émissions de l'industrie ont diminué de 10?%, contrairement à celles des services (+ 25?%), des transports (+ 35?%) et des ménages (+ 33?%).La région Paca asphyxiée par la pollution à l'ozoneDepuis le début de l'année, la région Paca a déjà connu 43 pics de pollution à l'ozone (au moins un dépassement du seuil d'information fixé à 180 microgrammes par mètre cube et par heure) sous l'effet du soleil, et ce alors que l'été n'est pas terminé. Les seules Bouches-du-Rhône, qui concentrent de grands centres urbains, ont enregistré 25 de ces 43 pics, avec 11 déclenchements de mesures d'urgence. Lesquelles mesures n'ont pas encore prouvé leur efficacité.Des bactéries «?mangeuses?» de charbon dépolluent les solsLa ville de Caen (Calvados) a démarré ce mois-ci les travaux de dépollution d'un premier lot de 10.000 tonnes de terre sur les six hectares de son ancienne usine de fabrication de boulets de charbon. Elle a chargé la société EACM de réduire la toxicité des sols à l'aide de bactéries ensemencées dans les résidus de charbon pour en dégrader les hydrocarbures aromatiques. La méthode offre une alternative écologique au traitement thermique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :