Apple et Samsung doivent "faire la paix" (juge)

Nouveau rebondissement dans la guerre qui oppose les deux géants de la téléphonie Samsung et Apple aux États-Unis. Lucy Koh, la juge qui préside la procès, a appelé mercredi les deux frères ennemis à \"faire la paix\". Pour ce faire, elle a demandé aux deux patrons de se téléphoner pour tenter de trouver un accord avant que l\'affaire ne soit laissée aux mains des jurés, probablement en fin de semaine prochaine.\"Des risques pour les deux parties\"Selon la juge, \"il y a des risques pour les deux parties\". \"Si ce que vous vouliez, c\'est attirer l\'attention sur le fait qu\'il y a de la propriété intellectuelle dans ces appareils, le message est passé\", a-t-elle ajouté. La justice avait déjà imposé en mai deux jours de négociations entre M. Cook et le patron de Samsung à l\'époque, Choi Gee-Sung. Faute de résultats, le procès pour violation de brevets, le plus grand intenté aux Etats-Unis depuis des décennies, avait débuté le 30 juin. Apple réclame plus de 2,5 milliards de dollars à son concurrent sud-coréen, qu\'il accuse d\'avoir copié délibérément son iPhone et sa tablette iPad. De son côté, Samsung accuse la compagnie américaine de violer certains de ses propres brevets. S\'il perd, Samsung pourrait se voir interdire de commercialiser ses produits aux Etats-Unis.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.