« La part de commerciaux issus des minorités visibles est passée, chez Axa, à 29 % »

 |   |  363  mots
cite>Axa a signé en fin de semaine la Charte de valorisation du service civique en présence de Jeannette Bougrab, secrétaire d'État à la Jeunesse et à la vie associative. L'assureur s'engage ainsi à promouvoir, auprès de ses collaborateurs, l'intérêt du service civique qui permet aux jeunes de 16 à 25 ans de passer six à douze mois au sein d'associations, d'ONG, de collectivités publiques, en France ou à l'étranger. À l'occasion de cette signature, Jad Ariss, le DRH d'Axa France revient sur la politique de recrutement du groupe en termes de diversité.Quelle politique menez-vous pour promouvoir la diversité ?Nous menons depuis de nombreuses années une politique d'intégration de la diversité dans nos rangs. En 2005, nous avons mis en place le CV anonyme. Les candidats y ont accès sur le site http://carrieres-fr.axa.com. Sur le CV, nous n'avons accès qu'aux éléments relatifs à la formation et au parcours professionnel. Ainsi, nous n'avons pas accès au lieu de naissance, au lieu d'habitation, au genre ou au nom du candidat. Son anonymat ne sera levé que lorsqu'il aura la garantie d'être reçu pour un entretien. Le dispositif autrefois réservé aux commerciaux a été étendu à l'ensemble du recrutement en 2009.Pouvez-vous en tirer un bilan chiffré ?Il est très difficile de matérialiser cela en chiffres. Nous avons toutefois lancé une enquête anonyme, basée sur le volontariat, chez nos jeunes commerciaux, en 2006 puis en 2009. Nous pouvons d'ores et déjà observer qu'en trois ans le nombre de commerciaux issus des minorités visibles est passé de 23 % à 29 %.En matière de promotion de l'égalité hommes-femmes, où en êtes-vous ?53 % des collaborateurs chez Axa France sont des femmes. Les nouvelles promotions de cadres dirigeants sont aujourd'hui composées à 40 % de femmes, contre 25 % il y a cinq ans. Depuis 2006, un budget de rattrapage salarial est également dégagé à chaque fin d'année pour compenser les écarts de salaires non justifiés entre les hommes et les femmes. Enfin, le groupe pratique une politique de prévention contre toutes formes de discrimination et propose un parcours de formation et de sensibilisation à la diversité.Propos recueillis par Mathias Thépot

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :