Le commando anti-déficit de Baroin

 |   |  407  mots
Épaulé par un cabinet expérimenté et étoffé (21 membres), François Baroin a donc pris les rênes du ministère du Budget, des Comptes publics et de la réforme de l'État lors du remaniement consécutif aux élections régionales. La tâche qui attend cette équipe a de quoi donner le vertige. Entamer le redressement des finances publiques afin qu'en 2013 la France puisse ramener son déficit sous les 3?% du PIB tout en n'augmentant pas les impôts. Pour cette mission, François Baroin dispose de l'aide d'un directeur de cabinet chevronné, Didier Banquy. À 57 ans, ce dernier qui était jusqu'au 24?mars dernier secrétaire général de BPCE, a fait une grande partie de sa carrière au ministère de l'Économie et des Finances avec comme traits saillants des collaborations avec Nicolas Sarkozy dont il fut notamment directeur adjoint du cabinet en 2004 quand l'actuel chef de l'État était ministre de l'Économie et des Finances.Pour l'élaboration du budget triennal 2011-2013, Didier Banquy pourra compter en tant que «?dircab adjoint?» sur Claude Wendling (37 ans). Issu de l'inspection des finances, il était depuis 2007 sous directeur au sein de la sous direction du ministère chargée notamment de l'élaboration des lois de finances. Blaise-Philippe Chaumont demeurant conseiller en charge de la politique fiscale, à la fois auprès de François Baroin et de Christine Lagarde. Pour ce qui est de la poursuite de la réforme de l'État, François Baroin a conservé dans son équipe Ludovic Guilcher (35 ans) comme directeur adjoint de cabinet, poste qui était le sien avec Éric Woerth. Enfin le cabinet du ministre du Budget compte un troisième directeur adjoint. Il s'agit de Stéphane Juvigny dont le rôle sera certainement plus politique. Âgé de 37 ans, c'est un proche de François Baroin dont il a été le conseiller technique lorsque le maire de Troyes était ministre de l'Outre-mer. Il a été aussi son chef de cabinet lorsque François Baroin a été ministre de l'Intérieur. Il était jusqu'au 23?mars dernier conseiller de sécurité intérieure auprès de Michèle Alliot-Marie. La garde rapprochée de François Baroin est complétée par Thierry Petit. Ce sous-préfet était jusqu'à sa nomination comme chef de cabinet du ministre du Budget secrétaire général de la préfecture de l'Aube, sous-préfet de l'arrondissement de Troyes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :