Pas de bas de laine pour les ménages grecs

 |   |  133  mots
C'est une évidence, les mesures d'austérité prises par le gouvernement grec diminueront le pouvoir d'achat des ménages. Mais ils ne pourront guère compter sur leur bas de laine pour relever leur niveau de vie. Car les ménages grecs font partie de ceux qui épargnent le moins en Europe. Ainsi, le taux de « placements financiers » a chuté de 16,7 % à 4,2 % du revenu disponible entre 2008 et 2009. Le recours au crédit s'est aussi effondré, de 8 % à 1,5 %. Du coup, l'épargne brute des ménages grecs est, depuis 2008, négative (- 1,4 %). Le problème n'est pas nouveau : ce taux n'a jamais dépassé 3,2 % depuis l'an 2000. à titre de comparaison, les actifs financiers des ménages grecs atteignaient 25.530 euros par habitant en 2009 alors qu'ils dépassent les 40.000 euros en moyenne dans le reste de l'Europe. Alexandre Phalippou

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :