Syz & Co grandit dans la gestion obligataire

 |   |  303  mots
La banque suisse Syz & Co a signé un accord avec l'américain State Street Global Advisors (SSgA) pour le rachat des actifs de la gestion obligataire institutionnelle suisse de SSgA à Zurich. Selon nos informations, le montant maximum transféré pourrait atteindre 6 milliards de francs suisses (4,2 milliards d'euros) à travers trois fonds. Montant maximum, car tout dépend du comportement des investisseurs institutionnels, c'est-à-dire s'ils acceptent ou pas le changement de société de gestion. De cela dépendra le prix de vente. Autant dire que SSgA incite fortement ses clients institutionnels (fonds de pension publics et privés) à transférer leurs avoirs chez Syz & Co. Pour la banque helvétique, cette opération lui permet d'augmenter ses encours sous gestion actuellement de 20 milliards de francs suisses (19 milliards fin décembre 2009). Mais également de se renforcer auprès des institutionnels en leur offrant une nouvelle expertise, à savoir trois fonds à revenu fixe suisse, alors qu'à l'origine Syz & Co est une banque privée. explication économiqueLa banque ne récupère pas uniquement les encours mais aussi les trois gérants de SSgA en charge de ces produits qui intégreront Syz Asset Management, de quoi rassurer les clients. En contrepartie, SSgA s'engage à ne plus proposer ce type d'offre à ses clients. Cette cession fait suite à une revue par SSgA de ses activités et à la définition d'un nouveau modèle opérationnel en Europe. Mais la véritable explication est certainement économique. Les encours transférés représentent à peine 0,3% des quelque 1.400 milliards d'euros gérés par SSgA. Et en termes de rentabilité, encore moins, cette classe d'actifs étant l'une des moins rémunératrices. Pour SSgA, cette opération est donc secondaire. T. S.le suisse se renforce ainsi auprès des institutionnels en leur offrant une nouvelle expertise.remO

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :