RHÔNE-ALPES. Alternative Post annonce sa cessation de paiem...

 |   |  293  mots
RHÔNE-ALPES. Alternative Post annonce sa cessation de paiementsL'opérateur de courrier privé, créé fin 2006, a annoncé sa cessation de paiements qui sera officialisée après la procédure de consultation du comité d'entreprise extraordinaire prévu la dernière semaine de novembre. La PME compte 350 personnes, qui n'ont pas été payées en octobre, pour un chiffre d'affaires de 3,2 millions d'euros en septembre (1,2 million en 2008). La société de Vaulx-en-Velin, qui a levé 3,5 millions d'euros depuis ses débuts (dont 1,2 million en juin dernier), avait besoin du même montant pour renforcer sa présence en France. Faute d'apport financier, le tribunal de commerce devrait se prononcer rapidement sur l'avenir de la société.BRETAGNE. Gest Invest reprend ModicomEn redressement judiciaire depuis avril dernier, l'entreprise de bâtiment Modicom a été reprise, à 95 % du capital, par la société Gest Invest qui a obtenu le feu vert du tribunal de commerce de Lorient. Fondée en 1979, Modicom a réalisé un chiffre d'affaires de quelque 36 millions d'euros en 2008, mais la société accusait un passif de 30 millions d'euros. L'entreprise emploie 77 salariés dont la plupart devraient être repris par Gest Invest, société basée à Saint-Avé (Morbihan) et soutenue financièrement par Oséo.CHAMPAGNE-ARDENNE. Le site d'Isoroy de Chamouilley (Haute-Marne) a été reprisLa société Frauli a officiellement racheté le site qu'Isoroy détenait à Chamouilley (Haute-Marne) fermé depuis avril dernier. Spécialisé dans deux grandes familles d'activités : l'assemblage de broyeurs de voitures et la production de granulés bois. Frauli va créer sur le site 65 emplois, dont 35 dès le lancement de l'activité en janvier prochain. Frauli, qui s'est engagé à embaucher en priorité les ex-salariés d'Isoroy, annonce sur place une production de 150.000 tonnes de granulés par an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :