Le gouvernement fait le bilan de la conférence sociale en publiant une "feuille de route sociale"

 |   |  528  mots
Comme il y a un an, le gouvernement a organisé une grande conférence sociale sur les questions de politique sociale cette semaine. Comme il y a un, il tente de fixer un cap en publiant à l\'issue de ce grand rendez-vous une \"feuille de route sociale\". Le document, long de 44 pages, est consultable sur le portail Internet du gouvernement. Bilan des discussions, il rapelle quelles ont été les sujets abordés avec les représentants des partenaires sociaux et les constats et remarques qui en sont ressortis. Ce récapitulatif constitue un base pour l\'action du gouvernement en matière de politique sociale pour un an, soit la période qui va s\'écouler d\'ici à la prochaine grande conférence sociale.En tête  des priorités de l\'an II de cette politique: l\'emploi. Trois des six tables rondes organisées ces deux derniers jours par les membres du gouvernement tournaient directement autour de ce thème. Michel Sapin en a animé une intitulée \"Mobiliser pour l\'emploi et la formation professionnelle\", Najat Vallaud Belkacem et Alain Vidalies une autre nommée \"Améliorer les conditions de travail, prévenir les risques et améliorer la santé des salariés\" et Arnaud Montebourg s\'est concentré sur un troisième sujet : \"Développer les filières et anticiper les emplois de demain\".Cap sur la formation de 300.000 chômeurs supplémentaires d\'ici novembreDe son côté, Marisol Touraine a animé une table ronde portant sur l\'avenir des retraites et de la protection sociale, avec l\'aide de Yannick Moreau, qui a présidé la Commission pour l\'avenir des retraites et rendu son rapport au gouvernement début juin. Enfin, Marylise Lebranchu a orienté les discussions sur la  modernisation de l\'action publique \"pour conforter notre modèle de service public\" et Thierry Repentin sur le thème \"Donner un nouveau souffle à l\'Europe sociale\".Au final, pour relancer l\'emploi, la feuille de route fixe l\'objectif d\'une entrée en formation de 30.000 demandeurs d\'emploi supplémentaires \"en quatre mois\" pour que les emplois non pourvus trouvent preneurs. Le gouvernement a annoncé que des aides à la mobilité de Pôle emploi évolueront à partir du 1er janvier 2014 avec des critères simplifiés.Pas d\'avancée sur le dossier \"chaud\" des retraitesUne réforme de la formation professionnelle est également lancée. Par contre, le document ne fixe pase encore de cap sur les mesures à adopter pour réussir à combler le déficit de la branche vieillesse. La concertation sur ce sujet doivent débuter le 4 juillet. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault  a déclaré vendredi 21 juin qu\'un projet de loi réformant le système des retraites serait présenté en septembre. Sur le fond, pas de réelles avancées puisqu\'il n\'y a pas eu de  rapprochement des positions du patronat et des syndicats sur ce dossier épineux.>> Réforme des retraites : pas de vacances pour les négociateursEnfin, à propos des conditions de travail, un groupe de travail État-partenaires sociaux sera mis en place en octobre et devra avancer des propositions. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :