Rafale : François Hollande en a parlé avec le Qatar

1 mn

François Hollande a affirmé dimanche à Doha avoir évoqué avec les dirigeants du Qatar le dossier de l\'avion de combat Rafale de Dassault, que la France souhaite ardemment vendre à l\'émirat. \"J\'en ai parlé\", a expliqué le président français lors de la conférence de presse clôturant sa visite officielle au Qatar. \"Pour la suite je pense qu\'il faut laisser les négociations se poursuivre\", a-t-il ajouté sans donner plus de précisions. Le Rafale est considéré comme un dossier \"d\'importance stratégique majeure\", avait indiqué l\'entourage du président avant son déplacement. \"Le Qatar a validé techniquement\" l\'avion de combat français, et \"on attend des Qataris qu\'ils puissent rapidement nous confirmer l\'engagement de négociations sur le Rafale seul\", avaient également souligné des sources gouvernementales. L\'appareil du groupe Dassault Aviation est en concurrence avec l\'Eurofighter construit par BAE Systems, Finmeccanica et EADS.Vers des négociations exclusives ?En juillet dernier, le Rafale avait beaucoup impressionné les Qataris à l\'issue d\'une campagne extrêmement positive par temps chaud (50 degrés) au Qatar... sans aucun coup de chaleur contrairement à certains de ses concurrents américains, les appareils de Boeing, les F-15 et les F-18. Les Qataris, qui ont un besoin estimé entre 24 et 36 appareils, ont également évalué le Typhoon Eurofighter et le F-16 Block 50/52 (Lockheed Martin). Le Rafale aurait la préférence des pilotes qataris et serait sorti vainqueur des évaluations techniques, selon un proche du dossier. Doha, qui dispose notamment de douze Mirage 2000-5 vieillissants, pourrait entrer en négociations exclusives avec Dassault Aviation à tout moment, explique-t-on à La Tribune. En revanche, il existe peu de chance pour qu\'un contrat soit signé d\'ici à la fin de l\'année. Mais pourquoi pas 2014...

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.