En bref

 |   |  326  mots
STRONG>Banques systémiques : le comité de Bâle envisagerait une surcharge en capital de plus de 1 % à 3 % des actifs pondérésLe Comité de Bâle sur la supervision bancaire envisage d'imposer aux banques d'importance systémique au niveau mondial (G-SIFIs) une surcharge en capital dont le montant dépasserait 1 % de leurs actifs (pondérés en fonction du risque qu'ils représentent), et pourrait atteindre jusqu'à 3 %, selon deux sources anonymes citées par Bloomberg.BPCE a remboursé intégralement l'ÉtatLe groupe BPCE (Banques Populaires et Caisses d'Epargne) a annoncé jeudi avoir racheté à la Société de prise de participation de l'État (SPPE) 1,2 million d'euros d'actions de préférence le 11 mars et 1 million d'euros de titres super subordonnés le 23 mars. BPCE achève ainsi le remboursement des 7,1 milliards de fonds propres que lui avait apportés l'État pendant la crise, en avance sur l'échéance de fin 2012 fixée dans son plan stratégique, mais près de 18 mois après les autres banques françaises.Les banques grecques accusées d'assécher l'économieLes journaux grecs ont indiqué jeudi que huit ministres du pays avaient déclenché une fronde contre les banques lors du dernier conseil des ministres, alors que 30 milliards d'euros de garanties doivent être débloqués, rapporte l'AFP. Le ministre de la défense a ainsi réclamé qu'un cahier des charges leur soit imposé pour les obliger à financer l'économie. Selon la Confédération nationale du commerce, 80 % des demandes de prêts des PME sont actuellement rejetées. Banco Popular et Allianz s'allient en EspagneBanco Popular, la troisième banque cotée espagnole, et l'assureur allemand Allianz, leader européen, ont annoncé jeudi la création d'une joint-venture en Espagne dans le domaine de l'assurance-vie, des retraites et de la gestion d'actifs. Cette nouvelle entité, baptisée Allianz Popular, sera détenue à 40 % par Banco Popular et 60 % par Allianz et sera valorisée à 1,058 milliard d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :