Honda CR-V : Le meilleur 4x4 (compact) de l'année !

 |   |  1045  mots
Malgré ses faux airs de Volvo (à l\'arrière), le nouveau Honda CR-V se distingue par une forte personnalité, chose assez rare chez les japonais. Bien dessiné, cossu, «classe», le (faux) 4x4 compact du constructeur japonais a en outre une vraie légitimité. N\'oublions pas que le Honda CR-V fut le pionnier avec Toyota (Rav 4) du 4x4 compact, et ce dès 1997. Créé comme engin de loisir, simple et proche d\'un monospace dans sa fonctionnalité, le CR-V est devenu aujourd\'hui un 4x4 luxueux et raffiné, du moins dans ses finitions hautes.Bel habitacleA l\'intérieur, la qualité perçue a bien progressé. Les plastiques présentent bien. A la clé : un assemblage sérieux, à la japonaise. Avec l\'intérieur clair disponible sur les versions de pointe, le CR-V est élégant et chaleureux. On salue les commandes bien disposées et des fonctions plus faciles à trouver que sur une BMW. On a, de plus, une fort agréable sensation d\'espace à bord, grâce notamment à une planche de bord peu intrusive. Le grand toit vitré (en série sur notre modèle de test) donne une plaisante luminosité. L\'accessibilité, l\'habitabilité, sont satisfaisantes, tout comme la modularité avec des sièges arrière qui s\'effacent complètement, générant un plancher plat. Le coffre est carré et logeable. Le CR-V se révèle comme le plus familial des 4x4 compacts. Il n\'oublie pas sa praticité traditionnelle, congénitale de ce modèle depuis les débuts. La position de conduite est en outre bien étudiée. Il y a beaucoup d\'équipements de sécurité (sur les versions de pointe), mais on peut heureusement couper les \"bips-bips\". Mention bien à l\'écran central tactile. Toutefois, il est horripilant de devoir appuyer sur la touche «OK» chaque fois que l\'on démarre pour accéder à l\'écran et effacer une page stupide de propos du genre: «soyez prudents...»! Tout ça pour qu\'on ne puisse pas aux Etats-Unis attaquer le constructeur en cas d\'accident, sous prétexte qu\'on ignorait qu\'il fallût être prudent! Un bel exemple de juridisme stupide. La radio pourrait aussi améliorer un antiparasitage pas très fameux. Mais, ce sont des détails.Excellente mécaniqueLe moteur diesel est une vieille connaissance. Il s\'agit du fameux 2,2 de 150 chevaux, archi-éprouvé et réputé costaud. Un gros bloc pas extrêmement puissant vu la cylindrée, mais qui autorise une très belle vivacité. Couplé sur notre modèle d\'essai à une transmission automatique, il s\'est montré très plaisant et onctueux. La boîte n\'est pas le dernier cri de la technologie, avec cinq vitesses seulement, quand la concurrence en offre six, sept ou huit ! Mais elle hérite d\'une position «S» (Sport), qui la rend intelligente et réactive. Elle rétrograde correctement d\'elle-même sur un coup de frein en entrée de virage et fait preuve d\'une douceur avenante. Mais, évidemment, une telle boîte auto à cinq rapports seulement ne peut être l\'idéal en termes de consommations (9,5 litres aux cents avec des parcours urbains durant notre essai). Dommage.Châssis équilibréLe comportement routier est précis, bien plus qu\'avant, sûr, équilibré. La voiture est bien assise sur ses quatre roues en virage, la direction juste calibrée comme il faut, ni trop lourde ni trop légère. Le véhicule affiche même une maniabilité rare pour un engin de ce gabarit. Le tout avec un confort de bon aloi, sauf les réactions un peu fermes sur des petites déformations à basse vitesse. L\'agrément de conduite est réel. C\'est une plaisante voiture familiale, bien pensée et très attachante au quotidien, qui ne rechigne jamais à l\'effort.Réputation de fiabilitéEn plus de toutes ses qualités pratiques et dynamiques, la Honda est une référence côté fiabilité. Achetez-là les yeux fermés ! Honda est une marque fort réputée pour ses véhicules sans problèmes. Elle rafle régulièrement la mise, avec Toyota, dans les enquêtes de satisfaction auprès des consommateurs aux quatre coins du monde. Les Honda sont, globalement, bien plus fiables que les rivales allemandes. Le réseau après-vente est certes peu étendu en France, mais il y jouit d\'une bonne renommée. Voilà donc un excellent choix pour une auto réussie, bien conçue, fonctionnelle, confortable et flatteuse, que vous pourrez garder longtemps. Nous, on a beaucoup aimé !Tarifs correctsLe tarif démarre à 25.150 euros, une première version à moteur essence et deux roues motrices seulement. Pour plus de sécurité, optez pour les quatre roues motrices, dès 30.650 euros avec la motorisation 2,2 litres diesel et un équipement suffisant (version Comfort). Le système à quatre roues motrices n\'en fait pas un 4x4 pur et dur, très loin de là. Mais il représente un bel apport pour la motricité sur chaussée grasse ou neigeuse. Notre version de test Exclusive NAVI était fort bien équipée. Elle comprenait notamment le toit panoramique, le démarrage sans clé, l\'intérieur cuir, le siège conducteur électrique, le GPS. C\'est 37.850 euros au tarif. La boîte auto coûte 1.500 euros de plus. Ce n\'est pas donné, mais, dans cette finition, le CR-V peut rivaliser avec un Volvo XC 60 très huppé, par exemple. Vu la qualité de l\'engin, le tarif est concurrentiel. Et vous pourrez a priori le garder très longtemps.Alain-Gabriel VerdevoyeModèle d\'essai : Honda CR-V 2,2i-DTEC Exclusive NAVI : 37.850 eurosPuissance du moteur : 150 chevaux (diesel)Dimensions : 4,57 mètres (long) x 1,82 (large) x 1,68 (haut)Qualités : moteur plaisant, boîte auto (en option) agréable, châssis équilibré, confort, ligne réussie, présentation flatteuse, espace intérieur, fonctionnalité, réputation de robustesse.Défauts : consommation élevée, réseau après-vente réduit, antiparasitage radio pas terrible, impossibilité d\'accéder au GPS sans appuyer sur la touche « OK ».Concurrents : VW Tiguan 2,0 TDI 140 Carat 4 Motion : 36.490 euros ; Mitsubishi Outlander Instyle 4WD : 39.400 euros ; Volvo XC60 D4 AWD Momentum :40.900 euros ; Audi Q5 2,0 TDi 143 Ambition Luxe : 41.500 eurosNote : 15,5 sur 20 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :