"Il est extrêmement rare de trouver des terres vierges de tout droit"

 |   |  302  mots
STRONG>Va-t-on manquer de terres arables ?D'abord il faut préciser qu'il est difficile de donner une définition exacte de ce que l'on entend par « terre arable ». Quand l'on s'intéresse à ce que recouvrent les données établies par des organismes internationaux, on y trouve des réalités très différentes. En fait, ce concept a des sous-entendus politiques évidents. Par exemple, des propriétés familiales ne seront pas comptabilisées, alors que les terres ont été rendues fertiles par le travail de plusieurs générations d'hommes.Des sociétés font des investissements considérables dans ce domaine ?Là aussi, il convient d'être prudent. La société sud-coréenne Daewoo a été accusée de vouloir acheter 1,3 million d'hectares à Madagascar, là où je travaille. Or Daewoo n'a pas acheté un seul hectare, mais a en revanche acquis un droit de prospection, précisément pour évaluer les terrains susceptibles de les intéresser. En fait, il est aujourd'hui extrêmement rare de trouver des terres vierges de tout droit. Une bonne part du discours financier sur le sujet repose sur le mythe de la terre disponible.Mais il reste le problème d'une population croissante sur une surface limitée. Pourra-t-on encore mettre en valeur des terres à l'avenir ?Il faut être extrêmement prudent en matière de malthusianisme. On a pu constater dans l'histoire que lorsque la population augmente en un lieu, cela s'accompagne d'une hausse de la production agricole par l'amélioration des rendements. Je suis optimiste sur ce sujet. Il existe, par exemple en Afrique, d'importantes surfaces à cultiver.Le fait que les prix des denrées agricoles restent élevés peut-il y contribuer ?Probablement, je le vois à Madagascar. Quant les prix du riz augmentent, l'année suivante les surfaces emblavées aussi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :