85 milliards d'euros en épargne salariale

Les entreprises vont-elles se substituer à la Sécu pour offrir aux Français un niveau de retraite convenable ? Nous n'en sommes pas encore là. Mais les chiffres publiés ce lundi par l'AFG (l'Association française de la gestion financière) montrent une nouvelle progression de l'épargne salariale en 2009, malgré un contexte difficile sur le plan économique.Participation, intéressement, plan d'épargne entreprise, plan d'épargne pour la retraite collectif (Perco)... les sommes placées dans les différents dispositifs d'épargne collective en entreprise ont progressé de 13 % l'an passé. Soit un total de 84,8 milliards d'euros, contre 71,42 en 2008. Mi-mars, l'AFG avait déjà indiqué que les encours des Perco avaient franchi la barre des 3 milliards d'euros. À titre de comparaison, l'épargne salariale dans son ensemble représentait moins de 22 milliards en 1996...Bien entendu, la forte reprise des marchés boursiers en 2009 n'est pas étrangère à cette augmentation : en 2007, avant la crise, les encours dépassaient 87 milliards d'euros. Mais pas seulement. En effet, 300.000 salariés supplémentaires ont bénéficié d'une épargne salariale en 2009, portant le total à 11,8 millions de Français. Et 230.000 entreprises proposent désormais au moins un des différents dispositifs à leurs salariés, soit 9 % de plus qu'en 2008.Signe des temps, les fonds dits « solidaires » ont plus que doublé en l'espace d'un an, passant de 480 millions à 1 milliard d'euros. Les encours des fonds siglés « ISR » (investissement socialement responsable), quant à eux, ont atteint 3,9 milliards d'euros en 2009. A. P.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.