en bref

Angela Merkel justifie les réductions d'impôtsLa chancelière allemande, Angela Merkel (photo), a déclaré hier, à une convention de son parti, l'Union chrétienne-démocrate (CDU), que dépenser était nécessaire pour sortir le pays de la récession, justifiant de cette manière les réductions d'impôts, d'un montant de 24 milliards d'euros, offertes par son gouvernement. De nature à relancer l'économie, les cadeaux fiscaux devraient ainsi fournir à terme des revenus supplémentaires à l'État.La Slovaquie demandera les mêmes avantages que la République tchèqueMême si la Slovaquie n'a pas demandé de conditions particulières pour le moment, les protections légales offertes à la République tchèque (sur la question des Sudètes) devraient également l'être à la Slovaquie, a déclaré hier le ministre des Affaires étrangères slovaque, Miroslav Lajcak (photo). Les deux États, qui ne faisaient qu'un autrefois, ont en effet hérité de la même situation.Une amélioration de la gouvernance en Afghanistan, clé d'un accroissement des forces américaines sur place, selon John KerryLe sénateur John Kerry (photo), qui revient d'une visite en Afghanistan, a déclaré que la décision d'accroître ou non le nombre de soldats américains sur le terrain dépendrait in fine de la façon dont un transfert de pouvoir et de responsabilités aux Afghans pourrait être à terme organisé. « L'objectif américain ne doit pas être de contrôler chaque village afghan, mais de permettre aux autorités locales de gouverner correctement le pays, grâce à des institutions adéquates », a expliqué le démocrate. « La mission américaine doit être aussi étroite que possible », a-t-il conclu.dépêchesTunisie. Le président tunisien, Zine el-Abidine Ben Ali, âgé de 73 ans, a comme prévu été réélu dimanche pour un cinquième mandat. Il a obtenu 89,62 % des voix, un score légèrement inférieur aux 94,4 % récoltés lors du précédent scrutin, en 2004.Uruguay. L'ex-guérillero José Mujica, a remporté dimanche le premier tour de l'élection présidentielle en Uruguay avec 47,49 % des voix, mais il devra disputer un second tour contre l'ancien président Alberto Luis Lacalle (28,53 %) le 29 novembre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.